Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Passion Escalade et Montagne

Des paysages "alpestres" grandioses à couper le souffle dans la vallée de Munster. (Vue du haut de la Martinswand, vers le Petit Hohneck et le Col du Schaefferthal..)

Des paysages "alpestres" grandioses à couper le souffle dans la vallée de Munster. (Vue du haut de la Martinswand, vers le Petit Hohneck et le Col du Schaefferthal..)

Le long week-end de l'Ascension s'annonçait merveilleusement bien. La météo allait enfin devenir printanière voir estivale et les quatre jours de libre, allaient nous permettre de prévoir une randonnée dans les Vosges. J'ai donc décidé d'emmener ma petite troupe sur les crêtes, même si des rafales autour de 40-50 km/h étaient prévues.

Les sacs à dos étaient bouclés, tout y était. Le casse croûte, les boissons, les en-cas, la carte Top 25 3618OT, la trousse de secours, les vêtements chauds et les coupe-vent........ Le compte y était. Nous voilà partis en direction de Munster. Au passage de Colmar un beau 16°C matinal, était de bon augure. Dans la montée du Col de la Schlucht, assaillit par les cyclistes et les motards, la température baissait sensiblement. A notre point de départ, au parking du Jardin d'altitude de l'université de Nancy, sur la Route des Crêtes, le thermomètre de la voiture affichait 9°C.

Rapidement équipés de nos bonnets, sacs à dos et bâtons de marche, nous nous dirigeons vers le sentier GR5 à proximité des Trois Fours 1230 m (balisage Rectangle rouge). Nous sommes impressionnés par la quantité de neige encore présente sur ce sentier exposé au soleil. Nous progressons tout d'abord à l'abri d'une forêt de hêtres d'altitude, torturés par le vent et le climat puis gagnons rapidement le haut des Rochers de la Martinswand qui domine le site exceptionnel du Frankenthal. A 300 m sous nos pieds s'étend le pâturage, avec sa tourbière et la ferme auberge. En face, de nous, la face nord du Hohneck (1363 m) avec ses couloirs abrupts, propice aux avalanches. Le secteur avait accueillit dans les années 1930 des courses de ski de descente et de slalom......Plus à gauche, le Col du Schaefferthal, avec son ancienne marcairie et le Petit Hohneck (1289 m)

A la sortie de la hêtraie d'altitude, nous prenons rapidement conscience de la force du vent et décidons de revêtir nos coupe-vents....
A la sortie de la hêtraie d'altitude, nous prenons rapidement conscience de la force du vent et décidons de revêtir nos coupe-vents....
A la sortie de la hêtraie d'altitude, nous prenons rapidement conscience de la force du vent et décidons de revêtir nos coupe-vents....
A la sortie de la hêtraie d'altitude, nous prenons rapidement conscience de la force du vent et décidons de revêtir nos coupe-vents....
A la sortie de la hêtraie d'altitude, nous prenons rapidement conscience de la force du vent et décidons de revêtir nos coupe-vents....
A la sortie de la hêtraie d'altitude, nous prenons rapidement conscience de la force du vent et décidons de revêtir nos coupe-vents....
A la sortie de la hêtraie d'altitude, nous prenons rapidement conscience de la force du vent et décidons de revêtir nos coupe-vents....
A la sortie de la hêtraie d'altitude, nous prenons rapidement conscience de la force du vent et décidons de revêtir nos coupe-vents....

A la sortie de la hêtraie d'altitude, nous prenons rapidement conscience de la force du vent et décidons de revêtir nos coupe-vents....

Nous suivons le sentier des Crêtes, tout en admirant la magnifique vue du Frankenthal et de la Martinswand, rochers d'escalade bien connus, jusqu'au Col du Falimont (1297 m).

Le Frankenthal et sa tourbière noire.

Le Frankenthal et sa tourbière noire.

Le Frankenthal est un cirque d'origine glaciaire, datant de la dernière période de glaciation, au quaternaire, il y a environ 10 000 ans. La tourbière, a vu le jour, après le recul du glacier, dans une moraine se remplissant d'eau.

Au Col du Falimont, les rafales de vent étant vraiment trop fortes, nous décidons de passer par l'arrière du Hohneck (sur le versant lorrain) pour y trouver un peu de répit, avant d'attaquer l'ascension du troisième sommet des Vosges. Derrière nous se trouve le Haut du Falimont qui culmine à 1306 m. Sur les pentes plus douces qui mènent au pied du Hohneck, nous profitons de l'accalmie des rafales pour prendre notre repas tiré du sac.

Nous prenons le balisage Rectangle rouge et blanc, pour contourner le Hohneck et se mettre quelques temps à l'abri du vent.

Nous prenons le balisage Rectangle rouge et blanc, pour contourner le Hohneck et se mettre quelques temps à l'abri du vent.

Lors de notre déjeuner sur les chaumes, je me souvins du récit de mon ami Guillaume (Vers les cimes), quant à la présence d'une ancienne voie de tramway qui permettait avant la première guerre mondiale d'accéder au Hohneck, tant par le côté français (Gérardmer) que par le côté allemand (Munster). En voici quelques vestiges...
Lors de notre déjeuner sur les chaumes, je me souvins du récit de mon ami Guillaume (Vers les cimes), quant à la présence d'une ancienne voie de tramway qui permettait avant la première guerre mondiale d'accéder au Hohneck, tant par le côté français (Gérardmer) que par le côté allemand (Munster). En voici quelques vestiges...
Lors de notre déjeuner sur les chaumes, je me souvins du récit de mon ami Guillaume (Vers les cimes), quant à la présence d'une ancienne voie de tramway qui permettait avant la première guerre mondiale d'accéder au Hohneck, tant par le côté français (Gérardmer) que par le côté allemand (Munster). En voici quelques vestiges...
Lors de notre déjeuner sur les chaumes, je me souvins du récit de mon ami Guillaume (Vers les cimes), quant à la présence d'une ancienne voie de tramway qui permettait avant la première guerre mondiale d'accéder au Hohneck, tant par le côté français (Gérardmer) que par le côté allemand (Munster). En voici quelques vestiges...

Lors de notre déjeuner sur les chaumes, je me souvins du récit de mon ami Guillaume (Vers les cimes), quant à la présence d'une ancienne voie de tramway qui permettait avant la première guerre mondiale d'accéder au Hohneck, tant par le côté français (Gérardmer) que par le côté allemand (Munster). En voici quelques vestiges...

Quelques anémones et jonquilles pour décorer notre salle à manger naturelle...
Quelques anémones et jonquilles pour décorer notre salle à manger naturelle...
Quelques anémones et jonquilles pour décorer notre salle à manger naturelle...
Quelques anémones et jonquilles pour décorer notre salle à manger naturelle...

Quelques anémones et jonquilles pour décorer notre salle à manger naturelle...

Rassassiés, nous reprenons notre circuit en gravissant le sentier qui mène au sommet du Hohneck, depuis le Col du Wormpsel ( Rectangle rouge et blanc puis Croix jaune). Depuis cet accès, la vue est imprenable sur le cirque glaciaire du Wormspel où la Wormsa prend sa source à la sortie du barrage du Lac du Schiessrothried. La plateforme sommitale du Hohneck, accessible en voiture depuis la route des Crêtes, est donc forcément un lieu très fréquenté, le parking a proximité de l'hôtel était bondé de voitures, mais également de nombreuses motos. L'intérêt du Hohneck se trouve dans sa vue panoramique exceptionnelle à 360°. Par temps clair, on aperçoit les Alpes suisses, la Forêt Noire et même parfois le Mont Blanc. Ce ne fut pas le cas, mais au loin, nous distinguons le Petit Ballon (1272 m), le Steinberg, plus vers l'ouest, le Grand Ballon (1424 m) et le Schnepferied, ses pistes de skis que nous connaissons bien et les arêtes granitiques des Spitzkoepfle. Par ailleurs, le Hohneck permet d'accéder au Col du Schaefferthal, d'où il est possible d'atteindre le Frankenthal avec sa réserve naturelle et le Petit Hohneck, avant de descendre vers la ferme auberge du Schiessroth et le lac du même nom. De là, en passant par le Fischboedle, et la vallée de la Wormsa, on atteint Mittlach et Metzeral.

Le sentier des Crêtes - Des Trois Fours aux Spitzkoepfle - 05/05/2016
Le sentier des Crêtes - Des Trois Fours aux Spitzkoepfle - 05/05/2016
Le sentier des Crêtes - Des Trois Fours aux Spitzkoepfle - 05/05/2016
Le sentier des Crêtes - Des Trois Fours aux Spitzkoepfle - 05/05/2016
Le sentier des Crêtes - Des Trois Fours aux Spitzkoepfle - 05/05/2016
Le sentier des Crêtes - Des Trois Fours aux Spitzkoepfle - 05/05/2016

Nous laissons le sommet aux touristes et dévalons le sentier Croix jaune vers le Col du Wormspel.

Le sentier des Crêtes - Des Trois Fours aux Spitzkoepfle - 05/05/2016
Les rafales de vent sont impressionnantes, Léo se prend au jeu et essaye de résister tant bien que mal aux bourrasques!!!!!!

Les rafales de vent sont impressionnantes, Léo se prend au jeu et essaye de résister tant bien que mal aux bourrasques!!!!!!

Pour la dernière partie de notre trajet aller, nous empruntons le balisage Croix jaune (Sentier des Névés) en direction des Spitzkoepfle, autre site d'escalade et d'alpinisme, que nous connaissons bien à Cairns. Nous admirons la face sud du Hohneck qui exposée au soleil est dépourvue de neige. Par endroits, les névés, plaques résiduelles de neige, sont encore très nombreux et nous passons au-dessus d'une magnifique corniche bien tentante, mais comme je l'ai expliqué à Léo, il est très dangereux de s'y aventurer!!!!

Le sentier des Crêtes - Des Trois Fours aux Spitzkoepfle - 05/05/2016
Le sentier des Crêtes - Des Trois Fours aux Spitzkoepfle - 05/05/2016
Le sentier des Crêtes - Des Trois Fours aux Spitzkoepfle - 05/05/2016
Le sentier des Crêtes - Des Trois Fours aux Spitzkoepfle - 05/05/2016
Le sentier des Crêtes - Des Trois Fours aux Spitzkoepfle - 05/05/2016
Le sentier des Crêtes - Des Trois Fours aux Spitzkoepfle - 05/05/2016
Le sentier des Crêtes - Des Trois Fours aux Spitzkoepfle - 05/05/2016
Le sentier des Crêtes - Des Trois Fours aux Spitzkoepfle - 05/05/2016
Le sentier des Crêtes - Des Trois Fours aux Spitzkoepfle - 05/05/2016
La zone de rupture de la corniche est bien visible et représente la limite à ne surtout pas franchir.....

La zone de rupture de la corniche est bien visible et représente la limite à ne surtout pas franchir.....

La vue sur le Lac du Schiessrothried, le Hohneck est absolument remarquable.
La vue sur le Lac du Schiessrothried, le Hohneck est absolument remarquable.

La vue sur le Lac du Schiessrothried, le Hohneck est absolument remarquable.

Le haut des Spitzkoepfle est maintenant devant nous. Cette impressionnante arête est digne des paysages alpins. Au pied du 1er Siptzkoepf l'altitude est de 1050 m, à son point culminant, 1290 m. L'éboulement de cette arête granitique, a donné naissance au pierrer qui domine le lac du Fischboedle ( 794 m). La partie basse étant la plus vertigineuse.

J'en profite pour grimper sur le rocher final de l'arête et pour prendre quelques photos.
J'en profite pour grimper sur le rocher final de l'arête et pour prendre quelques photos.
J'en profite pour grimper sur le rocher final de l'arête et pour prendre quelques photos.
J'en profite pour grimper sur le rocher final de l'arête et pour prendre quelques photos.
J'en profite pour grimper sur le rocher final de l'arête et pour prendre quelques photos.
J'en profite pour grimper sur le rocher final de l'arête et pour prendre quelques photos.
J'en profite pour grimper sur le rocher final de l'arête et pour prendre quelques photos.
J'en profite pour grimper sur le rocher final de l'arête et pour prendre quelques photos.

J'en profite pour grimper sur le rocher final de l'arête et pour prendre quelques photos.

Au loin en bordure du Kastelberg, sous le sentier des Névés d'autres corniches sont encore présentes.

Le sentier des Crêtes - Des Trois Fours aux Spitzkoepfle - 05/05/2016
Le sentier des Crêtes - Des Trois Fours aux Spitzkoepfle - 05/05/2016

Nous entamons le chemin du retour en direction du Col du Wormspel puis passant au-dessus du Pied du Hohneck, nous nous dirigeons à nouveau vers le Col du Falimont.

Un dernier coup d'oeil en contre-bas vers le Frankenthal, et nous passons par le Haut du Falimont en direction des Trois Fours.
Un dernier coup d'oeil en contre-bas vers le Frankenthal, et nous passons par le Haut du Falimont en direction des Trois Fours.

Un dernier coup d'oeil en contre-bas vers le Frankenthal, et nous passons par le Haut du Falimont en direction des Trois Fours.

Depuis le Haut du Falimont, la vue est superbe. Lac de Longemer.

Depuis le Haut du Falimont, la vue est superbe. Lac de Longemer.

Nous laissons la Martinswand sur notre droite et rejoignons le parking en suivant le tracé de la piste de ski fond (panneaux ronds oranges) dans la neige fondante de cette belle journée de printemps.

Tout au long de notre circuit, nous avons pu admirer des paysages alpestres variés qui font la beauté de la vallée de Munster. Les Vosges sont des montagnes moyennes, mais ce n'est pas pour autant qu'il faut s'y aventurer sans un équipement minimum. Nous avons rencontré un grand nombre de touristes (au propre comme au figuré) en short et petit pull, alors que le vent était glacial. Vers le Col du Wormpsel, une promeneuse du dimanche, s'était enveloppée dans une couverture de survie!!!!!!!

Cette randonnée d'environ 9 km, ne présente aucune difficulté particulière. Quelques montées raides vers le Hohneck mais largement récompensées par les magnifiques paysages qui vous attendent au sommet. Il s'agit toutefois d'être prudent en haut des falaises et au-dessus des différentes corniches.

J'ai commencé mon récit en faisant l'inventaire du sac à dos, et en disant que tout y était....

J'avais pensé à tout, sauf au fait que le soleil allait taper fort et qu'avec la réverbération solaire sur la neige, le coup de soleil me guettait!!!

La sensation de fraîcheur lié au vent ayant totalement inhibée l'idée de ce risque.

Il faudra dorénavant rajouter l'écran total sur la liste du paquetage...

Comme pour toute randonnée sur les crêtes vosgiennes, nous finissons la journée dans une ferme auberge pour déguster une succulente tarte aux brimbelles!!!!

Le refuge du Sotré, dont je parlerai prochainement dans :

"A la découverte des glaciers vosgiens" une randonnée sur deux jours organisée par Guillaume Brocker (Vers les cimes).

Le sentier des Crêtes - Des Trois Fours aux Spitzkoepfle - 05/05/2016
Le sentier des Crêtes - Des Trois Fours aux Spitzkoepfle - 05/05/2016

Parcours :

Parking du Haut Chitelet (Route des Crêtes) - Trois Fours - Col du Falimont - Hohneck - Col du Wormspel - Spitzkoepfle - Col du Wormpsel - Col du Falimont - Haut du Falimont - Parking.

Carte IGN TOP 25 3618 OT / Le Hohneck-Gérardmer-La Bresse-PNR des Ballons des Vosges.

Phil 08/05/2016

Published by Phil Troesch - - Randonnées, Sites remarquables, Hautes Vosges

commentaires

Passion  Escalade et Montagne

La passion de la montagne tout simplement.

Hébergé par Overblog