Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Passion Escalade et Montagne

Une escapade sur des terres chargées de mystères... Menhir et dolmen alsaciens!!!

Une escapade sur des terres chargées de mystères... Menhir et dolmen alsaciens!!!

Point de départ de cette randonnée dominicale, le Col du Valsberg, qui marque la séparation entre le Bas-Rhin et la Moselle. Les fortes pluies de la veille, ont formé des brumes matinales qui tardent à se dissiper et l'ambiance est douce et moite. Accompagné de Thierry, nous prenons la direction du Sattelfels en empruntant le chemin forestier du même nom, balisé Triangle rouge, dans la forêt domaniale de la Mossig. Le chemin ressemble en fait d'avantage à une autoroute forestière, suite aux travaux de bûcheronnage actuellement en cours dans le secteur. Au bout d'un quart d'heure, nous atteignons un croisement, et prenons à droite le sentier qui nous mène rapidement au célèbre menhir.

Tout le long du sentier de nombreux blocs de grès sont couchés sur le sol. Sur certains on peut encore voir des cupules. Ces mégalithes étaient vraisemblablement dressés tout comme le Sattelfels.

Situé à 597 m d'altitude, le menhir du Sattelfels, doit son nom à sa partie supérieure qui ressemble à une selle. Il aurait assuré la fertilité chez les femmes qui le chevauchaient.

Par ailleurs, Adolphe Landspurg, dans son livre "Hauts lieux d'énergie", pense que ce type de pierre levée a été érigé par les Celtes pour vénérer le dieu Kernunnos, le bel encorné au crâne de cerf.

Plus concrètement, ce menhir représente une borne frontière à la limite du domaine de l'abbaye de Marmoutier et du comté de Linange-Dabo. Il en porte d'ailleurs les blasons, ainsi que le millésime 1747 et des croix sur ses 4 faces, certainement gravées lors de la christianisation du lieu.

Des mégalithes couchés de part et d'autre du sentier témoignent d'une intense activité lié à un culte ancestral. (Photos de mai 2014)
Des mégalithes couchés de part et d'autre du sentier témoignent d'une intense activité lié à un culte ancestral. (Photos de mai 2014)
Des mégalithes couchés de part et d'autre du sentier témoignent d'une intense activité lié à un culte ancestral. (Photos de mai 2014)
Des mégalithes couchés de part et d'autre du sentier témoignent d'une intense activité lié à un culte ancestral. (Photos de mai 2014)

Des mégalithes couchés de part et d'autre du sentier témoignent d'une intense activité lié à un culte ancestral. (Photos de mai 2014)

Photos de mai 2014. Le M avec la crosse de l'évêque représente le blason de l'abbaye de Marmoutier. Les 3 aiglons celui du comté de Linange-Dabo.
Photos de mai 2014. Le M avec la crosse de l'évêque représente le blason de l'abbaye de Marmoutier. Les 3 aiglons celui du comté de Linange-Dabo.
Photos de mai 2014. Le M avec la crosse de l'évêque représente le blason de l'abbaye de Marmoutier. Les 3 aiglons celui du comté de Linange-Dabo.
Photos de mai 2014. Le M avec la crosse de l'évêque représente le blason de l'abbaye de Marmoutier. Les 3 aiglons celui du comté de Linange-Dabo.
Photos de mai 2014. Le M avec la crosse de l'évêque représente le blason de l'abbaye de Marmoutier. Les 3 aiglons celui du comté de Linange-Dabo.
Photos de mai 2014. Le M avec la crosse de l'évêque représente le blason de l'abbaye de Marmoutier. Les 3 aiglons celui du comté de Linange-Dabo.

Photos de mai 2014. Le M avec la crosse de l'évêque représente le blason de l'abbaye de Marmoutier. Les 3 aiglons celui du comté de Linange-Dabo.

Photos du 22/05/2016.
Photos du 22/05/2016.
Photos du 22/05/2016.
Photos du 22/05/2016.
Photos du 22/05/2016.

Photos du 22/05/2016.

Du Sattelfels, nous suivons le sentier des bornes armoriées qui représente la frontière entre le Bas-Rhin et la Moselle, et rejoignons le balisage Chevalet rouge vers le tracé de la TMV VTT.

Photos du 22/05/2016. La bornes armoriées sur la ligne de coupe servent encore de nos jours de frontière.
Photos du 22/05/2016. La bornes armoriées sur la ligne de coupe servent encore de nos jours de frontière.
Photos du 22/05/2016. La bornes armoriées sur la ligne de coupe servent encore de nos jours de frontière.
Photos du 22/05/2016. La bornes armoriées sur la ligne de coupe servent encore de nos jours de frontière.

Photos du 22/05/2016. La bornes armoriées sur la ligne de coupe servent encore de nos jours de frontière.

Rapidement nous foulons, le tracé TMV, et passons le gué du ruisseau de montagne, où j'avais laissé le ravitaillement à mon beau-frère. Avec les pluies tombées ces dernières heures, le chemin qui longe le ruisseau mais également celui qui remonte plus loin, le long de la Mossel, sont de vrais bourbiers. Non, décidément, je n'aurais pas aimé passer là-dedans avec un VTT chargé de plus 25 kg, de paquetage. Dany a du mérite d'avoir accompli sa traversée des Vosges.

Le passage du gué.
Le passage du gué.

Le passage du gué.

Cette fois, ma vieille carte ne me jouera plus de tour. Nous arrivons sur un immense champs de genêts et repérons  le Geisfels et ses horribles pylônes qui le défigurent.
Cette fois, ma vieille carte ne me jouera plus de tour. Nous arrivons sur un immense champs de genêts et repérons  le Geisfels et ses horribles pylônes qui le défigurent.
Cette fois, ma vieille carte ne me jouera plus de tour. Nous arrivons sur un immense champs de genêts et repérons  le Geisfels et ses horribles pylônes qui le défigurent.
Cette fois, ma vieille carte ne me jouera plus de tour. Nous arrivons sur un immense champs de genêts et repérons  le Geisfels et ses horribles pylônes qui le défigurent.

Cette fois, ma vieille carte ne me jouera plus de tour. Nous arrivons sur un immense champs de genêts et repérons le Geisfels et ses horribles pylônes qui le défigurent.

Un petit détour par le Geisfelswasen 509 m  et son abri, où nous rencontrons Denis, ami de Cairns, et ses compagnons véttétistes, des Dragons de Saverne.
Un petit détour par le Geisfelswasen 509 m  et son abri, où nous rencontrons Denis, ami de Cairns, et ses compagnons véttétistes, des Dragons de Saverne.

Un petit détour par le Geisfelswasen 509 m et son abri, où nous rencontrons Denis, ami de Cairns, et ses compagnons véttétistes, des Dragons de Saverne.

Direction la Table des Géants. Attention au balisage, un peu plus bas, un Triangle bleu en indiquait la direction. Tout comme le Disque bleu, il n'est plus d'actualité. Il faut bien suivre le Triangle jaune.

Direction la Table des Géants. Attention au balisage, un peu plus bas, un Triangle bleu en indiquait la direction. Tout comme le Disque bleu, il n'est plus d'actualité. Il faut bien suivre le Triangle jaune.

Un chemin rocailleux  et raide  nous emmène sur la ligne de crête du Singristerkopf.

Un chemin rocailleux et raide nous emmène sur la ligne de crête du Singristerkopf.

Des rochers jonchent partout le sol. L'ambiance est bien mystérieuse avec la grisaille et l'humidité. On s'attend à voir surgir quelques druides ou guerriers celtes à l'approche de la Table des Géants.

Des rochers jonchent partout le sol. L'ambiance est bien mystérieuse avec la grisaille et l'humidité. On s'attend à voir surgir quelques druides ou guerriers celtes à l'approche de la Table des Géants.

En arrivant sur l'ancienne clairière de la Table des Géants, l'espace s'éclaircit un peu, nous contournons les jeunes arbres (mélèzes, sapins...) par la gauche et rejoignons le dolmen par le nord-est.

La première fois que je suis arrivé sur ce site en 2014, je suis passé devant les arbres sans voir le rocher. J'ai du chercher un bon moment avant de le découvrir. Mais quelle surprise, de voir cet énorme dolmen naturel sculpté par l'érosion, dans le soleil matinal.

Son plateau sommital et les deux imposants pieds ne forment en effet qu'un seul bloc gréseux. La Table des Géants mesure environ 4 m de long, 2 m de large et 1,50 m de haut. La dalle supérieure comporte les traces d'une ancienne cupule.

Adolphe Landspurg, qui y a effectué des relevés de vibrations et des mesures de magnétisme, précise que la Table des Géants, a du servir à des rituels sacrés!!!

La Table des Géants, lors de ma première venue en mai 2014.

La Table des Géants, lors de ma première venue en mai 2014.

Depuis je suis revenu à plusieurs reprises sur les lieux. Notamment pour les faire découvrir à Léo et Tania.
Depuis je suis revenu à plusieurs reprises sur les lieux. Notamment pour les faire découvrir à Léo et Tania.

Depuis je suis revenu à plusieurs reprises sur les lieux. Notamment pour les faire découvrir à Léo et Tania.

Photos du 29/05/2016. Des jeunes mélèzes et des sapins cachent le dolmen de grès, aux yeux des randonneurs non initiés.
Photos du 29/05/2016. Des jeunes mélèzes et des sapins cachent le dolmen de grès, aux yeux des randonneurs non initiés.
Photos du 29/05/2016. Des jeunes mélèzes et des sapins cachent le dolmen de grès, aux yeux des randonneurs non initiés.
Photos du 29/05/2016. Des jeunes mélèzes et des sapins cachent le dolmen de grès, aux yeux des randonneurs non initiés.
Photos du 29/05/2016. Des jeunes mélèzes et des sapins cachent le dolmen de grès, aux yeux des randonneurs non initiés.

Photos du 29/05/2016. Des jeunes mélèzes et des sapins cachent le dolmen de grès, aux yeux des randonneurs non initiés.

Après quelques photos, nous prenons la direction du carrefour du Kurtrain et du Col de Valsberg.

Nous empruntons l'agréable et sinueux sentier Triangle rouge vers le Col de Valsberg.
Nous empruntons l'agréable et sinueux sentier Triangle rouge vers le Col de Valsberg.

Nous empruntons l'agréable et sinueux sentier Triangle rouge vers le Col de Valsberg.

Le retour se fera par "l'autoroute de sable" sur laquelle nous repérons de nombreuses traces de sabots de cervidés. Et cette fois-ci fût la bonne, nous avons eu la chance de voir non loin du chemin, sous les arbres, un jeune chevreuil. Nous sommes restés un long moment à nous observer mutuellement à une vingtaine de mètres.

Le retour se fera par "l'autoroute de sable" sur laquelle nous repérons de nombreuses traces de sabots de cervidés. Et cette fois-ci fût la bonne, nous avons eu la chance de voir non loin du chemin, sous les arbres, un jeune chevreuil. Nous sommes restés un long moment à nous observer mutuellement à une vingtaine de mètres.

Circuit d'une douzaine de kilomètres bouclé en 3h00. Différentes variantes sont possibles au départ du Col du Valsberg. Pour une randonnée d'une journée, il est possible de prolonger par le Geisfels, vers la Spill, le Krappenfels et le Wuestenberg où est visible la Pierre des Druides.

Voir le lien ci-dessous. Le secteur du Wuestenberg, on en reparlera dans une publication future.

Ces sites insolites sur le Singristerkopf et le Reutenburgerkopf attirent de nombreux spécialistes des rayonnements cosmo-telluriques. Je ne sais pas si j'arrive à les ressentir, mais lors de mes randonnées sur ces terres chargées d'histoire, je me ressource en air pur et en vitalité pour toute une semaine.

Si le Sattelfels a été façonné par les hommes, la Table des Géants est une oeuvre que seule la nature est capable de nous offrir. Elle est constituée d'un seul bloc érodé et n'est en aucun cas un dolmen érigé par les peuplades anciennes, à moins que des géants ne soient passés par là......

J'aime bien associer mes amis à mes récits. J'en profite pour faire un petit clin d'oeil à l'un d'entre eux. Il se reconnaîtra facilement. Il a réalisé cette scène irréelle d'une autre époque, toute aussi épique que celle des Celtes, pour Léo.

Merci Albert.

Maître Yoda connaît certainement le secret de la Table des Géants!!!!
Maître Yoda connaît certainement le secret de la Table des Géants!!!!

Maître Yoda connaît certainement le secret de la Table des Géants!!!!

CARTE IGN TOP 25 3715OT

SAVERNE - SARREBOURG - ROCHER DE DABO

Published by Phil Troesch - - Randonnées, Site remarquable

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Phil 08/06/2016 19:15

Merci. Ces sites insolites font toujours rêver. Y as tu déjà été?

mumu 08/06/2016 09:45

Magnifique balade :) ! merci ;)

Passion  Escalade et Montagne

La passion de la montagne tout simplement.

Hébergé par Overblog