Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Passion Escalade et Montagne

Au sommet du Crève Tête. La toute nouvelle croix métallique.

Au sommet du Crève Tête. La toute nouvelle croix métallique.

Mardi 2 août 2016, la météo s'annonce belle, quelques nuages d'altitude mais pas de pluie en vue.

C'est la journée idéale pour réaliser l'ascension du Crève Tête. Sommet qui surplombe la station de Valmorel (Tarentaise) à 2342 mètres.

Je prévois d'y emmener ma petite troupe et de l'atteindre par la face sud (plus rapide mais plus raide) puis de redescendre sur Valmorel par la face nord. Ce tracé devrait nous prendre une bonne partie de la journée.

Equipés contre une éventuelle averse et des températures plus fraîches au sommet, nous voilà partis du Prariond (station), direction le hameau du Crève-Coeur.

Nous empruntons les télécabines de Pierrafort à 1400 m et arrivons rapidement à notre point de départ vers 1840 mètres.

Notre objectif du jour.

Notre objectif du jour.

Nous entamons la montée en direction du Col du Gollet (1970 m), sur un chemin large et carrossable qui permet notamment aux techniciens des remontées mécaniques d'accéder au Col du Mottet, mais aussi aux écoles de vol à voiles d'atteindre leur point d'envol.

Vue sur la gare de Pierrafort et en arrière plan le Massif de la Lauzière.

Vue sur la gare de Pierrafort et en arrière plan le Massif de la Lauzière.

Première étape, le Col du Gollet. Altitude 1970 m. Vue sur la Pointe du Grand Niellard 2544m.

Première étape, le Col du Gollet. Altitude 1970 m. Vue sur la Pointe du Grand Niellard 2544m.

Magnifiques vues sur le massif du  Crève Tête, le massif de la Lauzière et la chaîne montagneuse au dessus de la vallée de Val Thorens.
Magnifiques vues sur le massif du  Crève Tête, le massif de la Lauzière et la chaîne montagneuse au dessus de la vallée de Val Thorens.
Magnifiques vues sur le massif du  Crève Tête, le massif de la Lauzière et la chaîne montagneuse au dessus de la vallée de Val Thorens.

Magnifiques vues sur le massif du Crève Tête, le massif de la Lauzière et la chaîne montagneuse au dessus de la vallée de Val Thorens.

Nous prenons un peu de hauteur et nous voici au Gollet (1975m).

Nous prenons un peu de hauteur et nous voici au Gollet (1975m).

C'est à partir de là, que l'ascension commence réellement. Nous laissons derrière nous le chemin carrossable et suivons le sentier qui chemine à travers les pentes enherbées.

Au fur et à mesure que nous prenons de l'altitude, les massifs tout autour de nous se dévoilent à nos yeux. Magnifique Lauzière avec son Grand Pic majestueux qui culmine à plus de 2829 mètres.

Au fur et à mesure que nous prenons de l'altitude, les massifs tout autour de nous se dévoilent à nos yeux. Magnifique Lauzière avec son Grand Pic majestueux qui culmine à plus de 2829 mètres.

Grand Pic de la Lauzière (2829 m), Le Quermoz (2296 m) et la Pointe du Grand Niellard.
Grand Pic de la Lauzière (2829 m), Le Quermoz (2296 m) et la Pointe du Grand Niellard.
Grand Pic de la Lauzière (2829 m), Le Quermoz (2296 m) et la Pointe du Grand Niellard.

Grand Pic de la Lauzière (2829 m), Le Quermoz (2296 m) et la Pointe du Grand Niellard.

Nous continuons notre progression au milieu d'un champ de Pulsatilles des Alpes. L'absence de bruit est impressionnante. Seul le vent se fait entendre de temps à autre. Ce silence sur les sommet est apaisant. C'est fantastique.

Nous continuons notre progression au milieu d'un champ de Pulsatilles des Alpes. L'absence de bruit est impressionnante. Seul le vent se fait entendre de temps à autre. Ce silence sur les sommet est apaisant. C'est fantastique.

Une vue plongeante, nous fait découvrir le chemin déjà parcouru.

Une vue plongeante, nous fait découvrir le chemin déjà parcouru.

A hauteur du Crêtet du Gollet (2186 m). La face ouest du Crève Tête est la plus escarpée.  Le sommet est proche mais il reste tout de même plus de 150 m de dénivelé à gravir...
A hauteur du Crêtet du Gollet (2186 m). La face ouest du Crève Tête est la plus escarpée.  Le sommet est proche mais il reste tout de même plus de 150 m de dénivelé à gravir...
A hauteur du Crêtet du Gollet (2186 m). La face ouest du Crève Tête est la plus escarpée.  Le sommet est proche mais il reste tout de même plus de 150 m de dénivelé à gravir...

A hauteur du Crêtet du Gollet (2186 m). La face ouest du Crève Tête est la plus escarpée. Le sommet est proche mais il reste tout de même plus de 150 m de dénivelé à gravir...

Au détour d'un lacet, juste après le Crêtet du Gollet (2186 m), je repère un homme d'une trentaine d'années, pas trop bien équipé, tourné vers la paroi rocheuse et agrippé à elle!!!! La sente de montagne n'est pas large mais pour autant la partie la plus raide est encore au-dessus. J'ai l'impression qu'il n'est pas très à l'aise. En m'approchant, je lui demande si tout se passe bien, il me confirme que "Oui", mais cela me parait pas très convaincant. Soit, nous continuons notre chemin mais je me demande ce qui va nous attendre un peu plus haut.

Effectivement, quelques mètres plus haut, au détour d'un rocher un groupe de quelques personnes nous croise et au fil de la discussion, on nous confirme que le jeune homme était tétanisé par le vertige.

Du coup, va falloir être sur notre garde.

Nous approchons du sommet. Un dernier coup d'oeil vers le bas, au centre le Crêtet du Gollet. La pente s'accentue.
Nous approchons du sommet. Un dernier coup d'oeil vers le bas, au centre le Crêtet du Gollet. La pente s'accentue.

Nous approchons du sommet. Un dernier coup d'oeil vers le bas, au centre le Crêtet du Gollet. La pente s'accentue.

Magnifique, le Cheval Noir(2832 m) et le Nielard (2544 m) et le Col de la Madeleine (2000m)

Magnifique, le Cheval Noir(2832 m) et le Nielard (2544 m) et le Col de la Madeleine (2000m)

Le massif de la Lauzière dans toute sa splendeur.  C'est un moment magique!!!!

Le massif de la Lauzière dans toute sa splendeur. C'est un moment magique!!!!

Le sentier s'efface et laisse place à une pente rocheuse bien raide. Je réduis les bâtons de marche au minimum, et nous nous en servons comme "manche de piolet". Plus de possibilité pour les photos, ça devient sérieux. Léo part en tête de colonne et escalade les rochers sans difficulté. Tania part en second, quelques hésitations et appréhension mais ça passe, je ferme la marche. La pente est raide et bien impressionnante voir inquiétante. Comme souvent, il est plus facile de monter que de descendre, donc pas question de prévoir un éventuel demi-tour. Le sommet est tout proche.

Après, quelques minutes de varappe, et de montée d'adrénaline, Léo atteint le sommet du Crève-Tête, et nous lui emboîtons le pas.

Quelle merveille, nous sommes contents de l'avoir fait!!!!!

Le temps de souffler puis nous admirons longuement le paysage qui nous entoure.

Moment inoubliable au sommet du Crève Tête!!!

Moment inoubliable au sommet du Crève Tête!!!

Le panorama à 360° est magnifique!!!!!
Le panorama à 360° est magnifique!!!!!
Le panorama à 360° est magnifique!!!!!
Le panorama à 360° est magnifique!!!!!
Le panorama à 360° est magnifique!!!!!
Le panorama à 360° est magnifique!!!!!

Le panorama à 360° est magnifique!!!!!

Nous en profitons pour prendre quelques photos, mais ne nous attardons pas au sommet. L'endroit est envahit par des bourdons et des grosses mouches.

La descente se fera par la face nord, ce qui semble être une superbe course d'arête.

Selon des informations obtenues au sommet, il ne devrait pas y avoir de difficulté majeure dans la descente, hormis un passage dans des blocs rocheux "où il faudra s'aider des mains".

Nous nous remettons en route. Le retour est encore long.

Dans le descente, peu après le sommet. La face nord du Crève Tête.

Dans le descente, peu après le sommet. La face nord du Crève Tête.

Le passage délicat dans les rochers. C'est vrai qu'il faut être prudent, mais il ne présentera aucune difficulté pour nous.
Le passage délicat dans les rochers. C'est vrai qu'il faut être prudent, mais il ne présentera aucune difficulté pour nous.
Le passage délicat dans les rochers. C'est vrai qu'il faut être prudent, mais il ne présentera aucune difficulté pour nous.
Le passage délicat dans les rochers. C'est vrai qu'il faut être prudent, mais il ne présentera aucune difficulté pour nous.
Le passage délicat dans les rochers. C'est vrai qu'il faut être prudent, mais il ne présentera aucune difficulté pour nous.

Le passage délicat dans les rochers. C'est vrai qu'il faut être prudent, mais il ne présentera aucune difficulté pour nous.

La première partie de la descente, une belle et agréable course à proximité des d'arêtes sur les Pâturage du Crève Tête.
La première partie de la descente, une belle et agréable course à proximité des d'arêtes sur les Pâturage du Crève Tête.
La première partie de la descente, une belle et agréable course à proximité des d'arêtes sur les Pâturage du Crève Tête.
La première partie de la descente, une belle et agréable course à proximité des d'arêtes sur les Pâturage du Crève Tête.

La première partie de la descente, une belle et agréable course à proximité des d'arêtes sur les Pâturage du Crève Tête.

Quelques petites merveilles de la Nature rencontrées sur notre chemin.
Quelques petites merveilles de la Nature rencontrées sur notre chemin.
Quelques petites merveilles de la Nature rencontrées sur notre chemin.
Quelques petites merveilles de la Nature rencontrées sur notre chemin.

Quelques petites merveilles de la Nature rencontrées sur notre chemin.

Vues sur la Lauzière.
Vues sur la Lauzière.

Vues sur la Lauzière.

Cheval Noir et Lauzière.
Cheval Noir et Lauzière.

Cheval Noir et Lauzière.

Plongées dans la vallée. Le bourg de Valmorel (autour de 1300 m) et le Refuge des Bachals à 1620 m, sur notre chemin du retour.
Plongées dans la vallée. Le bourg de Valmorel (autour de 1300 m) et le Refuge des Bachals à 1620 m, sur notre chemin du retour.

Plongées dans la vallée. Le bourg de Valmorel (autour de 1300 m) et le Refuge des Bachals à 1620 m, sur notre chemin du retour.

La pente s'accentue, les pâturages laissent place à des zones plus rocheuses.
La pente s'accentue, les pâturages laissent place à des zones plus rocheuses.
La pente s'accentue, les pâturages laissent place à des zones plus rocheuses.
La pente s'accentue, les pâturages laissent place à des zones plus rocheuses.
La pente s'accentue, les pâturages laissent place à des zones plus rocheuses.

La pente s'accentue, les pâturages laissent place à des zones plus rocheuses.

Toujours en cheminant dans des paysages magnifiques, nous atteignons le Lieu-dit : Longecha à 2030 m.
Toujours en cheminant dans des paysages magnifiques, nous atteignons le Lieu-dit : Longecha à 2030 m.
Toujours en cheminant dans des paysages magnifiques, nous atteignons le Lieu-dit : Longecha à 2030 m.
Toujours en cheminant dans des paysages magnifiques, nous atteignons le Lieu-dit : Longecha à 2030 m.

Toujours en cheminant dans des paysages magnifiques, nous atteignons le Lieu-dit : Longecha à 2030 m.

A 300 mètres en contre-bas (1770 m), nous atteignons le Refuge de Pierre Larron. Bien équipé, il permet de passer une nuit au chaud.
A 300 mètres en contre-bas (1770 m), nous atteignons le Refuge de Pierre Larron. Bien équipé, il permet de passer une nuit au chaud.
A 300 mètres en contre-bas (1770 m), nous atteignons le Refuge de Pierre Larron. Bien équipé, il permet de passer une nuit au chaud.
A 300 mètres en contre-bas (1770 m), nous atteignons le Refuge de Pierre Larron. Bien équipé, il permet de passer une nuit au chaud.
A 300 mètres en contre-bas (1770 m), nous atteignons le Refuge de Pierre Larron. Bien équipé, il permet de passer une nuit au chaud.
A 300 mètres en contre-bas (1770 m), nous atteignons le Refuge de Pierre Larron. Bien équipé, il permet de passer une nuit au chaud.

A 300 mètres en contre-bas (1770 m), nous atteignons le Refuge de Pierre Larron. Bien équipé, il permet de passer une nuit au chaud.

Notre retour dans la vallée se poursuit. Prochaine étape, le Refuge des Bachals (1620 m).
Notre retour dans la vallée se poursuit. Prochaine étape, le Refuge des Bachals (1620 m).
Notre retour dans la vallée se poursuit. Prochaine étape, le Refuge des Bachals (1620 m).
Notre retour dans la vallée se poursuit. Prochaine étape, le Refuge des Bachals (1620 m).
Notre retour dans la vallée se poursuit. Prochaine étape, le Refuge des Bachals (1620 m).
Notre retour dans la vallée se poursuit. Prochaine étape, le Refuge des Bachals (1620 m).

Notre retour dans la vallée se poursuit. Prochaine étape, le Refuge des Bachals (1620 m).

La dernière partie de notre randonnée se fait à travers des pâturages au son des clarines sur un superbe sentier sinueux.
La dernière partie de notre randonnée se fait à travers des pâturages au son des clarines sur un superbe sentier sinueux.
La dernière partie de notre randonnée se fait à travers des pâturages au son des clarines sur un superbe sentier sinueux.
La dernière partie de notre randonnée se fait à travers des pâturages au son des clarines sur un superbe sentier sinueux.
La dernière partie de notre randonnée se fait à travers des pâturages au son des clarines sur un superbe sentier sinueux.
La dernière partie de notre randonnée se fait à travers des pâturages au son des clarines sur un superbe sentier sinueux.

La dernière partie de notre randonnée se fait à travers des pâturages au son des clarines sur un superbe sentier sinueux.

Cette superbe randonnée avec l'ascension du Crève Tête, représente notre "petit exploit" de nos vacances à Valmorel. En tous cas, nous sommes très fiers de l'avoir réalisé en famille.

Tant par sa longueur, près de 12 km, que par le dénivelé positif (+ de 500 m), dénivelé négatif ( env 1000 m), ce circuit est physique et nécessite tout de même une bonne condition physique.

L'ascension jusqu'au Crève Tête représente environ 3 km. Le retour par la face nord, près de 9 km.

En consultant notre parcours sur Endomondo, j'ai repéré vers la cime le sentier qui qui contourne le haut du Crève Tête par la face est pour revenir par le flanc nord. Cette portion aurait été plus facile d'accès et nous aurait évité de "grimper" dans des passages trop raides.

Cela reste toutefois une belle expérience pour une première...

Il est possible de partir de Valmorel (1350 m) pour rallier le haut de Pierrafort, ce qui prolonge de près de 2 heures la randonnée et rajoute environ 500 m en D+ .

Nous avions déjà fait cette montée, elle ne nous aurait rien apportée de plus.

Philippe

14/08/2016

Notre circuit :

Hameau du Crève Cœur - Télécabine Pierrafort (1840 m) - Col du Gollet (1970 m) - Gollet - Crêtet du Gollet (2186 m) - Crève Tête (2342 m) - Longecha (2030 m ) - Refuge Pierre Larron (1770 m) - Refuge des Bachals (1620 m) - Cheval Blanc (1385 m) - Centre Bourg Valmorel (1300 m) - Prariond (1450 m).

CARTE TOP 25 3433 ET

Saint Jean de Maurienne

Saint François Longchamp

Valmorel

Published by Phil Troesch - - Randonnée sportive, Ascension, Alpes, Savoie, Tarentaise, Valmorel

commentaires

Passion  Escalade et Montagne

La passion de la montagne tout simplement.

Hébergé par Overblog