Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Passion Escalade et Montagne

Sur la dalle sommitale du Schneeberg - Le Lottelfels. (961 m d'altitude).

Sur la dalle sommitale du Schneeberg - Le Lottelfels. (961 m d'altitude).

Sur une idée de mon ami Thierry, c'est une bien belle et longue randonnée sportive, que nous avons réalisé en cette chaude journée d'août 2015.

Conjointement avec Thierry nous avons soigneusement organisé cette sortie. Au vu de la longueur de notre parcours, nous avons décidé de ne pas faire le retour à pied, mais de prévoir une voiture au centre de Wangenbourg. En effet, le trajet aurait été rallongé d'au moins une quinzaine de kilomètres. 

L'itinéraire était tout trouvé, puisqu'au départ de Brechlingen (Bel Air - altitude 215 m), le sentier balisé Croix Rouge mène jusqu'au sommet de notre objectif du jour. A savoir le Schneeberg qui culmine à 961  mètres d'altitude au dessus de la Petite Suisse d'Alsace.

Partis à quatre, de bon matin, nous empruntons sur quelques centaines de mètres, la piste cyclable (ancienne voie ferrée de Saverne à Molsheim). En arrivant à la Papeterie nous suivons le sentier Charles Pasquay via la Table Ronde, en traversant d'abord le Bois d Wasselonne puis la Forêt de Westhoffen, jusqu'au Geisweg.

A la Table Ronde, première petite pause pour s'hydrater et se débarrasser d'une couche devenue inutile. Photo : S.D.

A la Table Ronde, première petite pause pour s'hydrater et se débarrasser d'une couche devenue inutile. Photo : S.D.

Sentier Charles Pasquay. Balisage CV Croix Rouge.

Sentier Charles Pasquay. Balisage CV Croix Rouge.

Au Geisweg, un coup d'oeil sur la carte du dynamique Club Vosgien de Wasselonne. Photo : S.D.

Au Geisweg, un coup d'oeil sur la carte du dynamique Club Vosgien de Wasselonne. Photo : S.D.

Belle initiative du CV Wasselonne. La sensibilisation à la présence de tiques dans nos forêts. Un exemple à suivre....

Belle initiative du CV Wasselonne. La sensibilisation à la présence de tiques dans nos forêts. Un exemple à suivre....

Le fameux séquoia du Geisweg, visible de loin. Sa cime dépasse largement celles des autres arbres.

Le fameux séquoia du Geisweg, visible de loin. Sa cime dépasse largement celles des autres arbres.

Relais du Geisweg (414 m).

Relais du Geisweg (414 m).

La falaise de faille du Rocher du Kühberg (620 m).
La falaise de faille du Rocher du Kühberg (620 m).
La falaise de faille du Rocher du Kühberg (620 m).

La falaise de faille du Rocher du Kühberg (620 m).

Curiosité de la forêt....

Curiosité de la forêt....

D'anciens panneaux indicateurs du CV, nous confirment que nous sommes sur le bon chemin. Il suffit de suivre le balisage Croix Rouge...

D'anciens panneaux indicateurs du CV, nous confirment que nous sommes sur le bon chemin. Il suffit de suivre le balisage Croix Rouge...

Forts agréables, ces chemins ombragés.

Forts agréables, ces chemins ombragés.

La petite troupe en marche!!
La petite troupe en marche!!

La petite troupe en marche!!

Au Col des Pandours (663 m).
Au Col des Pandours (663 m).

Au Col des Pandours (663 m).

Dans la montée vers le Refuge du Schneeberg, une belle fenêtre avec vue sur Wangenbourg et son château médiéval.

Dans la montée vers le Refuge du Schneeberg, une belle fenêtre avec vue sur Wangenbourg et son château médiéval.

Encore un beau balisage. Les 3 puretés de la Nature : eau, vie et verdure. Altitude : 800 m.

Encore un beau balisage. Les 3 puretés de la Nature : eau, vie et verdure. Altitude : 800 m.

Le refuge du Schneeberg dans son écrin de verdure à 926 mètres d'altitude.

Le refuge du Schneeberg dans son écrin de verdure à 926 mètres d'altitude.

Nous essayons de faire notre pause casse-croûte, mais les trop nombreuses guêpes présentes autour du refuge, nous ont vite fait déguerpir!!!!

Nous essayons de faire notre pause casse-croûte, mais les trop nombreuses guêpes présentes autour du refuge, nous ont vite fait déguerpir!!!!

Nous décidons d'accéder directement à la dalle sommitale du Schneeberg. Dans la montée finale, une nouvelle magnifique vue sur Wangenbourg.

Nous décidons d'accéder directement à la dalle sommitale du Schneeberg. Dans la montée finale, une nouvelle magnifique vue sur Wangenbourg.

Au pied du Rocher du Schneeberg.

Au pied du Rocher du Schneeberg.

Un coup d'oeil sur la carte IGN. J'adore cette photo. Merci Sandrine.

Un coup d'oeil sur la carte IGN. J'adore cette photo. Merci Sandrine.

La vue panoramique depuis la plateforme rocheuse est époustouflante. Les différents sommets vosgiens s'offrent à notre vue : le Rocher de Mutzig, le Narion, le Noll, le Grossmann, le Baerenberg, et plus loin le Massif du Champ du Feu.
La vue panoramique depuis la plateforme rocheuse est époustouflante. Les différents sommets vosgiens s'offrent à notre vue : le Rocher de Mutzig, le Narion, le Noll, le Grossmann, le Baerenberg, et plus loin le Massif du Champ du Feu.
La vue panoramique depuis la plateforme rocheuse est époustouflante. Les différents sommets vosgiens s'offrent à notre vue : le Rocher de Mutzig, le Narion, le Noll, le Grossmann, le Baerenberg, et plus loin le Massif du Champ du Feu.

La vue panoramique depuis la plateforme rocheuse est époustouflante. Les différents sommets vosgiens s'offrent à notre vue : le Rocher de Mutzig, le Narion, le Noll, le Grossmann, le Baerenberg, et plus loin le Massif du Champ du Feu.

Après un nouvel essai infructueux de pause repas au rocher du Schneeberg, toujours à cause des guêpes, nous suivons le sentier balisé Rectangle Rouge puis Disque Bleu en direction du Baerenberg.

Après un nouvel essai infructueux de pause repas au rocher du Schneeberg, toujours à cause des guêpes, nous suivons le sentier balisé Rectangle Rouge puis Disque Bleu en direction du Baerenberg.

Un bref passage par le Baerenberg (967 m). La vue est encore plus grandiose qu'au Schneeberg. Suite aux tempêtes dont ont souffert les Vosges (notamment Lothar en 1999), le Baerenberg est dépourvu d'arbres.
Un bref passage par le Baerenberg (967 m). La vue est encore plus grandiose qu'au Schneeberg. Suite aux tempêtes dont ont souffert les Vosges (notamment Lothar en 1999), le Baerenberg est dépourvu d'arbres.
Un bref passage par le Baerenberg (967 m). La vue est encore plus grandiose qu'au Schneeberg. Suite aux tempêtes dont ont souffert les Vosges (notamment Lothar en 1999), le Baerenberg est dépourvu d'arbres.

Un bref passage par le Baerenberg (967 m). La vue est encore plus grandiose qu'au Schneeberg. Suite aux tempêtes dont ont souffert les Vosges (notamment Lothar en 1999), le Baerenberg est dépourvu d'arbres.

Le Baerenberg se situe dans une zone naturelle protégée et nous ne nous attardons pas trop, l'heure tourne et il reste encore quelques kilomètres à parcourir.

En suivant le balisage Rectangle Rouge/Blanc/Rouge, nous prenons le chemin du retour en direction de Wangenbourg via le Col du Schneeberg.

La Vierge du Col du Schnneberg à 868 m.
La Vierge du Col du Schnneberg à 868 m.

La Vierge du Col du Schnneberg à 868 m.

Dans la descente sur le sentier balisé Rectangle Rouge, vue sur Wangenbourg.

Dans la descente sur le sentier balisé Rectangle Rouge, vue sur Wangenbourg.

Après près de 7 heures de marche, nous arrivons à la belle station de montagne, dans la Suisse d'Alsace, Wangenbourg. Le centre du bourg, est situé à environ 450 mètres d'altitude.

Après près de 7 heures de marche, nous arrivons à la belle station de montagne, dans la Suisse d'Alsace, Wangenbourg. Le centre du bourg, est situé à environ 450 mètres d'altitude.

La terrasse du Schneeberg sera plus accueillante que la prairie devant le refuge. Occasion de se rafraîchir avant le retour sur Wasselonne.

La terrasse du Schneeberg sera plus accueillante que la prairie devant le refuge. Occasion de se rafraîchir avant le retour sur Wasselonne.

Cette longue randonnée présente de bien belles caractéristiques :

- un circuit 24 km 

- près de 7 heures de marche

- dénivelé positif de près de 800 m

- points culminants 961 m et 967 m.

Des magnifiques points vue sur Wangenbourg et la Plaine d'Alsace dans la montée après le Col des Pandours et des panoramas impressionnats et superbes depuis les deux sommets du jour. 

Notre parcours :

 Brechlingen (215 m) / Papeterie / Table Ronde / Geisweg (414m) / Kühberg / Grossbreitberg / Col des Pandours (663 m) / Refuge du Schnneberg (926 m) / Rocher du Schneeberg (961 m)/ Baerenberg / Col du Schneeberg (868 m) / Wangenbourg (450 m).

Cartes IGN TOP 25 :

- 3715ET Wasselonne / Brumath / Kochersberg

- 3715OT Saverne / Sarrebourg / Rocher de Dabo

- 3716ET Mont Sainte Odile / Molsheim / Obernai

 

Philippe 

11/10/2016

commentaires

Passion  Escalade et Montagne

La passion de la montagne tout simplement.

Hébergé par Overblog