Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Passion Escalade et Montagne

Splendeur paradisiaque sur le massif du Schneeberg. (Photo : Frédéric M.)

Splendeur paradisiaque sur le massif du Schneeberg. (Photo : Frédéric M.)

Ceux qui ont suivi le précédent article, "Raquettes sous les étoiles", sont certainement curieux voir impatients de connaître la suite de cette sortie. Pour quelle(s) raison(s) l'un d'entre nous a passé la nuit à l'abri du Schneeberg, alors que les températures extérieures se situaient autour de -15°C.  

Frédéric, a effectivement réalisé cet exploit, car dormir à l'étage du refuge, par un froid glacial, même à l'intérieur de l'abri, en constitue réellement un!! Equipé pour l'occasion d'un duvet  et de vêtements adéquats, il a toutefois quelque peu souffert du froid, et sa nuit fut courte.

Frileux et frileuses s'abstenir!!!!

Préparant une randonnée d'une semaine en raquettes, il a cherché à parfaire son endurance en rejoignant le lendemain Wasselonne à pieds par le sentier Croix Rouge passant par le Col des Pandours puis le Geisweg. Soit une quinzaine de kilomètres depuis le Schnneberg.  

Au moment d'écrire cet article, un groupe d'une dizaine de Cairnois, dont Frédéric, est en itinérance dans la Vallée de Clarée pour une semaine.   

Par ailleurs, et c'est la partie la plus excitante de sa sortie, il s'est levé avant le jour pour admirer un fabuleux spectacle qui ne se présente que rarement au Schneeberg. Il faut pour cela que toutes les conditions soient réunies neige, froid, ciel dégagé, absence de pollution...  

A travers ces quelques diaporamas, je vous laisse découvrir le magnifique lever du Soleil que Frédéric a immortalisé.

(Toutes les photos sont la propriété exclusive de Frédéric M.)

Dépaysement garanti.....          

Première partie de ce fabuleux lever du Soleil. Depuis le rocher du Schneeberg, l'horizon s'enflamme petit à petit, passant des couleurs bleutées froides vers les chaudes couleurs orangées de l'aube.
Première partie de ce fabuleux lever du Soleil. Depuis le rocher du Schneeberg, l'horizon s'enflamme petit à petit, passant des couleurs bleutées froides vers les chaudes couleurs orangées de l'aube.
Première partie de ce fabuleux lever du Soleil. Depuis le rocher du Schneeberg, l'horizon s'enflamme petit à petit, passant des couleurs bleutées froides vers les chaudes couleurs orangées de l'aube.
Première partie de ce fabuleux lever du Soleil. Depuis le rocher du Schneeberg, l'horizon s'enflamme petit à petit, passant des couleurs bleutées froides vers les chaudes couleurs orangées de l'aube.
Première partie de ce fabuleux lever du Soleil. Depuis le rocher du Schneeberg, l'horizon s'enflamme petit à petit, passant des couleurs bleutées froides vers les chaudes couleurs orangées de l'aube.
Première partie de ce fabuleux lever du Soleil. Depuis le rocher du Schneeberg, l'horizon s'enflamme petit à petit, passant des couleurs bleutées froides vers les chaudes couleurs orangées de l'aube.
Première partie de ce fabuleux lever du Soleil. Depuis le rocher du Schneeberg, l'horizon s'enflamme petit à petit, passant des couleurs bleutées froides vers les chaudes couleurs orangées de l'aube.
Première partie de ce fabuleux lever du Soleil. Depuis le rocher du Schneeberg, l'horizon s'enflamme petit à petit, passant des couleurs bleutées froides vers les chaudes couleurs orangées de l'aube.

Première partie de ce fabuleux lever du Soleil. Depuis le rocher du Schneeberg, l'horizon s'enflamme petit à petit, passant des couleurs bleutées froides vers les chaudes couleurs orangées de l'aube.

Progressivement et dans les lueurs de l'aube, des sommets alpins se dressent à l'horizon. 

Formidable sensation que de découvrir les Alpes suisses depuis le Schneeberg.

Distants de moins de 250 km, de nombreux sommets des Alpes bernoises sont visibles depuis les Vosges. Plus facilement reconnaissables cependant depuis les Hautes Vosges, pour les initiés :

- L'Eiger 3970 mètres d'altitude (227 km à vol d'oiseau du Schneeberg)  

- La Jungfrau 4158 m (au dessus de Grindelwald à 233 km)

Dommage cependant qu'ils ne soient pas identifiables de si loin.

Deuxième partie. Sur la clairière entre Umwurf et Schneeberg, la lune tire sa révérence et laisse place à l'astre du jour...
Deuxième partie. Sur la clairière entre Umwurf et Schneeberg, la lune tire sa révérence et laisse place à l'astre du jour...
Deuxième partie. Sur la clairière entre Umwurf et Schneeberg, la lune tire sa révérence et laisse place à l'astre du jour...
Deuxième partie. Sur la clairière entre Umwurf et Schneeberg, la lune tire sa révérence et laisse place à l'astre du jour...
Deuxième partie. Sur la clairière entre Umwurf et Schneeberg, la lune tire sa révérence et laisse place à l'astre du jour...
Deuxième partie. Sur la clairière entre Umwurf et Schneeberg, la lune tire sa révérence et laisse place à l'astre du jour...
Deuxième partie. Sur la clairière entre Umwurf et Schneeberg, la lune tire sa révérence et laisse place à l'astre du jour...
Deuxième partie. Sur la clairière entre Umwurf et Schneeberg, la lune tire sa révérence et laisse place à l'astre du jour...
Deuxième partie. Sur la clairière entre Umwurf et Schneeberg, la lune tire sa révérence et laisse place à l'astre du jour...

Deuxième partie. Sur la clairière entre Umwurf et Schneeberg, la lune tire sa révérence et laisse place à l'astre du jour...

Le moment fatidique où le bord du disque solaire apparaît à l'horizon, est ce que l'on appelle l'aurore.

Il se situe entre l'aube et le lever du Soleil.

L'expression "se lever aux aurores" prend là tout son sens.

Magnifiques prises de vue. Voici les cristaux de neige qui scintillaient la nuit précédente durant notre sortie à raquettes.
Magnifiques prises de vue. Voici les cristaux de neige qui scintillaient la nuit précédente durant notre sortie à raquettes.
Magnifiques prises de vue. Voici les cristaux de neige qui scintillaient la nuit précédente durant notre sortie à raquettes.

Magnifiques prises de vue. Voici les cristaux de neige qui scintillaient la nuit précédente durant notre sortie à raquettes.

Des paysages grandioses tels que l'on peut les voir sur les plus belles cartes postales hivernales.
Des paysages grandioses tels que l'on peut les voir sur les plus belles cartes postales hivernales.
Des paysages grandioses tels que l'on peut les voir sur les plus belles cartes postales hivernales.

Des paysages grandioses tels que l'on peut les voir sur les plus belles cartes postales hivernales.

Superbe contraste!!!! Alors que Wangenbourg est encore plongée dans la pénombre, le versant est du Kohlberg est quant à lui déjà inondé par les rayons de l'astre du jour.

Superbe contraste!!!! Alors que Wangenbourg est encore plongée dans la pénombre, le versant est du Kohlberg est quant à lui déjà inondé par les rayons de l'astre du jour.

Le jour s'est levé, c'est le retour dans la vallée qui attend maintenant Frédéric.

Le jour s'est levé, c'est le retour dans la vallée qui attend maintenant Frédéric.

Magnifique, splendide, grandiose, spectaculaire!!!!  

Les qualificatifs ne manquent pas.

Quel superbe spectacle auquel a assisté Frédéric, en grand amoureux de la Nature, d'escalade et de montagne, son courage nocturne a été mille fois récompensé. 

Il fait partie des rares passionnés et privilégiés à avoir vécu ce fabuleux rendez-vous solaire.

Un immense Merci à lui pour m'avoir permis de partager avec vous, ses superbes photos, d'une qualité irréprochable. 

 

Philippe

23/02/2016

(Toutes les photos sont la propriété exclusive de Frédéric M.)

commentaires

Passion  Escalade et Montagne

La passion de la montagne tout simplement.

Hébergé par Overblog