Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Passion Escalade et Montagne

Après une bonne et longue nuit de sommeil et un rapide petit déjeuner, nous quittons le  Refuge des Trois Fours vers 7h45, en direction de Steinabrück.

En ce dimanche de passage à l'heure d'hiver, la luminosité n'est pas extraordinaire sur les crêtes. Le soleil est levé, mais les brumes matinales et les nuages semblent s'accrocher au relief.

Les sentiers au dessus de la Martinswand sont déjà très fréquentés par les nombreux photographes animaliers venus capturer les clichés des chamois peu farouches qui broutent paisiblement sur les chaumes.

L'itinéraire choisi, passa notamment par des secteurs que je n'avais jamais foulé, le sentier des Couloirs, le Col du Schaefferthal, le sommet du Petit Hohneck, la route forestière François et la rive droite de la Wormsa...

Une belle matinée s'annonçait, avant l'arrivée du mauvais temps, l'occasion était belle pour découvrir les merveilles des Hautes Vosges et notamment les vestiges de la dernière période de glaciation.

Je vous invite à à les découvrir avec moi.

Merci de votre visite et à bientôt.

Philippe

15/11/2019

 

Dimanche 27 octobre 2019. Réveil vers 6h45. Lever du soleil depuis la fenêtre de notre dortoir au refuge des Trois Fours. La journée s'annonçait bien.

Dimanche 27 octobre 2019. Réveil vers 6h45. Lever du soleil depuis la fenêtre de notre dortoir au refuge des Trois Fours. La journée s'annonçait bien.

Jour 2 de notre week-end vosgien. Nous quittons le refuge de bonne heure.

Jour 2 de notre week-end vosgien. Nous quittons le refuge de bonne heure.

Retour dans la vallée - Vallée de la Wormsa - Sortie Wascalade - Jour2 - 27/10/2019
Au belvédère au dessus de la Martinswand, en face de nous le Hohneck se dévoile dans les  brumes matinales

Au belvédère au dessus de la Martinswand, en face de nous le Hohneck se dévoile dans les brumes matinales

Comme je l'avais annoncé dans mon topo, les chamois sont au rendez-vous. Bien moins équipé que les nombreux photographes déjà présents sur les crêtes, mes photos ne sont pas d'une grande qualité.

Comme je l'avais annoncé dans mon topo, les chamois sont au rendez-vous. Bien moins équipé que les nombreux photographes déjà présents sur les crêtes, mes photos ne sont pas d'une grande qualité.

La faible luminosité matinale, tarde à illuminer le Frankenthal.

La faible luminosité matinale, tarde à illuminer le Frankenthal.

C'est toujours un moment privilégié de pouvoir observer les chamois lors d'une randonnée vosgienne.

C'est toujours un moment privilégié de pouvoir observer les chamois lors d'une randonnée vosgienne.

Le sentier des Couloirs, sur les pentes du Hohneck, nous offre une belle vue sur la Martinswand et les Trois Fours.

Le sentier des Couloirs, sur les pentes du Hohneck, nous offre une belle vue sur la Martinswand et les Trois Fours.

Col du Schaefferthal (1228m)

Col du Schaefferthal (1228m)

Notre retour dans la vallée, se poursuit dans des paysages absolument remarquables.

Notre retour dans la vallée, se poursuit dans des paysages absolument remarquables.

Après le sommet du Petit Hohneck (1289m), Schiessroth est en ligne de mire.

Après le sommet du Petit Hohneck (1289m), Schiessroth est en ligne de mire.

Nous perdons rapidement de l'altitude dans la descente vers le Lac du Schiessrothried (930m),

Nous perdons rapidement de l'altitude dans la descente vers le Lac du Schiessrothried (930m),

une ancienne tourbière transformée en plan d'eau après la construction de l'importante digue.

une ancienne tourbière transformée en plan d'eau après la construction de l'importante digue.

Au dessus de nous, nous découvrons Les Clochers du Petit Hohneck, site école d'escalade.

Au dessus de nous, nous découvrons Les Clochers du Petit Hohneck, site école d'escalade.

Vers le sud, la vue est tout aussi belle

Vers le sud, la vue est tout aussi belle

Nous voici au Lac du Fischboedle (790m),

Nous voici au Lac du Fischboedle (790m),

l'un des plus petits lac glaciaire de tout le massif.

l'un des plus petits lac glaciaire de tout le massif.

Mais également l'un des plus beaux lacs des Vosges.

Mais également l'un des plus beaux lacs des Vosges.

Encore un témoignage de la présence d'un glacier. L'aspect poli et strié de ce bloc rocheux est du au passage du fleuve de glaces. En glaciologie, on parle de roches moutonnées.

Encore un témoignage de la présence d'un glacier. L'aspect poli et strié de ce bloc rocheux est du au passage du fleuve de glaces. En glaciologie, on parle de roches moutonnées.

Nous poursuivons notre plongée dans la vallée passant par le tunnel de la route forestière François. Route qui relie le col de Mandray au col du Bonhomme par la ligne des crêtes.

Nous poursuivons notre plongée dans la vallée passant par le tunnel de la route forestière François. Route qui relie le col de Mandray au col du Bonhomme par la ligne des crêtes.

Devant nous, s'ouvre un superbe paysage préservé et sauvage. Nous quittons la route forestière et plongeons au coeur de la vallée de la Wormsa.

Devant nous, s'ouvre un superbe paysage préservé et sauvage. Nous quittons la route forestière et plongeons au coeur de la vallée de la Wormsa.

Ce tronçon que je n'ai jamais fréquenté auparavant, nous réserve de belles surprises. Une rivière aux eaux limpides qui se faufile en sous-bois.

Ce tronçon que je n'ai jamais fréquenté auparavant, nous réserve de belles surprises. Une rivière aux eaux limpides qui se faufile en sous-bois.

Station terminale du Téléphérique de la Wormsa. Installé entre août et décembre 1915 par l'armée française, ce câble transbordeur relia Mittlach à Retournemer, en passant sous le Hohneck.

Station terminale du Téléphérique de la Wormsa. Installé entre août et décembre 1915 par l'armée française, ce câble transbordeur relia Mittlach à Retournemer, en passant sous le Hohneck.

Métairie de la Wormsa.

Métairie de la Wormsa.

Les paysages alpestres de cette superbe vallée en auge.

Les paysages alpestres de cette superbe vallée en auge.

Comme une barrière en travers de la vallée, l'ancienne moraine frontale, nous rappelle la présence du glacier de l'Ammelthal lors de la dernière période glaciation (Würm).

Comme une barrière en travers de la vallée, l'ancienne moraine frontale, nous rappelle la présence du glacier de l'Ammelthal lors de la dernière période glaciation (Würm).

La sortie en quelques chiffres :

- Longueur du circuit :  11 km

- Dénivelé positif (D+) : 275  m

- Dénivelé négatif (D+) : 980  m

- Altitude de départ : 1200 m

- Altitude max :  1290 m

- Durée totale de la sortie : 3h00

 

Carte IGN TOP 25 - 3618 OT : 

LE HOHNECK - LA BRESSE - GERARDMER - PNR DES BALLONS DES VOSGES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Hébergé par Overblog