Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Passion Escalade et Montagne

Après presque deux mois de confinement lié à la COVID-19, l'envie de refouler les sentiers était immense.

Partout, sur les réseaux sociaux, les inconditionnels amoureux de la montagne, randonneurs, trailers, vététistes, mais aussi ceux, privés de "liberté", annonçaient ostensiblement leur intention de sortir dès le lundi 11 mai...

Prudemment, et pour éviter la foule, je décidai de reporter mon retour en montagne au mardi.

Comme par hasard, le lundi 11 mai, la météo allait se montrer exécrable, ce qui allait limiter le nombre de déconfinés dans les Vosges. D'ailleurs, à mon plus grand plaisir, quelques flocons étaient annoncés en fin de journée vers 650 mètres d'altitude. J'avais ma petite idée derrière la tête. Je n'étais plus à un jour près!!!

Le lundi soir, un sms, d'un ami grimpeur, montrant des traces de neige dans le secteur de Dabo, décupla mon envie de retourner sur les sommets.

Mardi 12 mai 2020, vers 8h00, me voilà équipé, sac au dos, bâtons de marche, bonnet et gants (gants, masque et gel hydro-alccolique font désormais partie du fond de sac...), en marche dans un secteur que je connais par coeur. Malgré cela, une petite appréhension est présente. Cette forêt, ces arbres, ces sentiers, ces pentes, je les connais, mais en même temps, je me sens comme un intrus. Depuis deux mois, la faune a pu circuler librement dans son habitat naturel, sans être dérangé par les humains. Je suis là sur leur territoire peut-être entrain de les déranger.

Tout autour de moi, les oiseaux s'en donnent à coeur joie. Ca siffle, ça piaille de tout côté. Ce sera peut-être l'occasion de rencontrer l'un ou l'autre animal.

Très vite, cette sensation bizarre disparaît et je me sens parfaitement bien, dans mon milieu. La montée est rude, le manque d'activité se fait sentir. Il était temps de pouvoir ressortir.

Très rapidement également, j'atteins les 700 mètres d'altitude et les premières traces de neige me font croire que ma randonnée sera bonne.

Au fur et à mesure que je progresse sur mon itinéraire, je redécouvre mon terrain d'aventure et fais de belles découvertes. 

Pendant près de 5 heures, ma randonnée m'aura fait comprendre à quel point, les montagnes vosgiennes me manquaient. Je n'ai rencontré personne sur tout le circuit, ni de gibier non plus, seuls les hurlements d'une tronçonneuse auront perturbé la quiétude des lieux.

Pour une première sortie après le confinement, c'était une première réussie...

 

Philippe

26/05/2020

Merci de votre visite et à bientôt.

Prenez soin de vous et surtout n'oubliez pas, le virus est toujours présent.

Et surtout respectez la Nature.

 

Pas très engageant pour une randonnée de reprise, direz-vous!!!! Bien au contraire, c'est une garantie de plus pour une matinée tranquille, sans grosse foule...

Pas très engageant pour une randonnée de reprise, direz-vous!!!! Bien au contraire, c'est une garantie de plus pour une matinée tranquille, sans grosse foule...

Le sentier qui s'élève rapidement, me fait gagner en altitude. J'ai ma petite idée derrière la tête.

Le sentier qui s'élève rapidement, me fait gagner en altitude. J'ai ma petite idée derrière la tête.

Je traverse le pierrier et rejoint le chemin juste au dessus.

Je traverse le pierrier et rejoint le chemin juste au dessus.

Et non, je ne m'étais pas trompé. Mon intuition était bonne.

Et non, je ne m'étais pas trompé. Mon intuition était bonne.

De la neige un 12 mai, et de plus pour une sortie de confinement, ça met de suite de bonne humeur....

De la neige un 12 mai, et de plus pour une sortie de confinement, ça met de suite de bonne humeur....

Et le soleil qui tente une percée à travers les nuages, c'est de bon augure pour la suite.

Et le soleil qui tente une percée à travers les nuages, c'est de bon augure pour la suite.

En attendant je profite pleinement

En attendant je profite pleinement

de ces paysages hivernaux que j'apprécie tant.

de ces paysages hivernaux que j'apprécie tant.

Quelle belle surprise que nous offre la Nature. Les arbres en feuilles, recouverts de poudreuse!!!

Quelle belle surprise que nous offre la Nature. Les arbres en feuilles, recouverts de poudreuse!!!

Ces paysages que je connais bien sont insolites sous ce manteau blanc alors que la végétation est dotée de sa parure estivale!!!

Ces paysages que je connais bien sont insolites sous ce manteau blanc alors que la végétation est dotée de sa parure estivale!!!

Dé-confinement, retour sur les sommets et sursaut hivernal au Bien Nommé - 12/05/2020
On se croirait, à la fin de l'automne, lors d'une sortie de la première neige.

On se croirait, à la fin de l'automne, lors d'une sortie de la première neige.

Un peu plus, on s'y croirait, Noël approche à grands pas.

Un peu plus, on s'y croirait, Noël approche à grands pas.

Toutefois, en fin de matinée, le ciel se dégage, les températures remontent et l'atmosphère se radoucit,

Toutefois, en fin de matinée, le ciel se dégage, les températures remontent et l'atmosphère se radoucit,

ce dernier sursaut hivernal n'aura duré que quelques heures, mais suffisamment pour me permettre d'en profiter pleinement.

ce dernier sursaut hivernal n'aura duré que quelques heures, mais suffisamment pour me permettre d'en profiter pleinement.

Sur la Plaine d'Alsace, le climat est tout autre,

Sur la Plaine d'Alsace, le climat est tout autre,

la journée s'annonce belle et printanière

la journée s'annonce belle et printanière

L'occasion est trop belle pour en profiter au maximum. Pas encore envie de rentrer. Je prolonge de quelques kilomètres, changement de direction, il y a encore de nombreux rochers à explorer.

L'occasion est trop belle pour en profiter au maximum. Pas encore envie de rentrer. Je prolonge de quelques kilomètres, changement de direction, il y a encore de nombreux rochers à explorer.

Et sur les crêtes dégarnies, la sensation de bonheur est intense après ces deux mois de confinement.

Et sur les crêtes dégarnies, la sensation de bonheur est intense après ces deux mois de confinement.

Au retour, la capitale de la Suisse d'Alsace, est baignée d'un magnifique soleil.

Au retour, la capitale de la Suisse d'Alsace, est baignée d'un magnifique soleil.

La sortie en quelques chiffres :

- Longueur du circuit : 15 km

- Dénivelé positif : env. 592m

- Altitude de départ : 450m

- Durée totale de la sortie : 4h30

 

Carte IGN TOP 25  3715 OT: 

Saverne - Sarrebourg - Rocher de Dabo

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Hébergé par Overblog