Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Passion Escalade et Montagne

C'est sur les hauteurs de Grendelbruch, que j'ai proposé ma  première randonnée annuelle du programme hivernal de Wascalade

L'objectif de cette sortie, était de faire découvrir aux membres du club, un secteur peu connu, tout proche de chez nous et bien moins fréquenté que les crêtes vosgiennes, autour du Tanet ou du Hohneck, tout en réalisant différents petits ateliers.

Après une séance d'initiation à l'orientation réalisée au mois de juin, 4 wascaladaises et wascaladais ont également participé à cette randonnée d'une demi journée.

Une nouvelle fois, l'actualité récente d'une attaque de loup au dessus de Grendelbruch, allait me donner l'occasion d'entamer ma sortie par quelques précisions sur les empreintes de pas de ce grand carnassier ainsi que celles du lynx.

Bien conscients que l'occasion de croiser un "canis lupus" dans les Vosges en plein jour est quasi nulle, nous nous mettons en route.

Quittant Grendelbruch vers 8h15, nous gagnons rapidement les sous-bois et arrivons vers la première curiosité de la journée, le Piton du Falkenstein, un impressionnant  éperon rocheux qui surplombe du haut de ses 668 mètres d'altitude, la vallée de la Bruche. Le panorama y est exceptionnel.

L'arrivée sur les chaumes du Schelmeck (Le Signal) fut sans conteste une belle découverte, alors que le ciel se dégageait peu à peu. Le tout enjolivé par la callune (ou fausse bruyère) dont la floraison était bien avancée. 

De belles couleurs pour une magnifique arrière saison !!!

Là aussi, le Schelmeck dominant Grendelbruch, station de moyenne montagne, offre un superbe panorama.

Dans la bonne humeur, nous enchainons les 14 km de cette boucle, sans pour autant oublier les petits exercices techniques.  

Je vous invite à découvrir, à travers ces quelques moments choisis, notre escapade wascaladaise...

 

Merci de votre visite et à bientôt.

 

Philippe

25/10/2020

 

Sur les premiers contreforts du Bruchberg (*)

Sur les premiers contreforts du Bruchberg (*)

Un petit topo sur les traces des grands carnassiers. Mais "l'animal sauvage" dont nous avons le plus à craindre, est bien celui-ci!!!(*)

Un petit topo sur les traces des grands carnassiers. Mais "l'animal sauvage" dont nous avons le plus à craindre, est bien celui-ci!!!(*)

A proximité de l'éperon granitique du Falkenstein (*)

A proximité de l'éperon granitique du Falkenstein (*)

Au sommet du Piton du Falkenstein, la vue s'étend au delà de la Vallée de la Bruche sur le massif du Donon (*)

Au sommet du Piton du Falkenstein, la vue s'étend au delà de la Vallée de la Bruche sur le massif du Donon (*)

En face de nous, la Grande Côte et en arrière plan le Rocher de Mutzig (*)

En face de nous, la Grande Côte et en arrière plan le Rocher de Mutzig (*)

(*)

(*)

Insolite découverte, un pommier sauvage en fleurs en plein mois de septembre...

Insolite découverte, un pommier sauvage en fleurs en plein mois de septembre...

Surplombant la Vallée de la Bruche, une photo de groupe sur le Piton du Falkenstein.

Surplombant la Vallée de la Bruche, une photo de groupe sur le Piton du Falkenstein.

Sur les chaumes du Schelmeck - Sortie montagnisme Wascalade - 20/09/2020
(*)

(*)

Au col du Bruchberg (674m), un peu de cartographie et d'orientation pour agrémenter la randonnée,

Au col du Bruchberg (674m), un peu de cartographie et d'orientation pour agrémenter la randonnée,

et ensuite direction les chaumes.

et ensuite direction les chaumes.

Calluna vulgaris ou fausse bruyère, qui apporte une touche colorée aux chaumes (*)

Calluna vulgaris ou fausse bruyère, qui apporte une touche colorée aux chaumes (*)

Sommet des chaumes, Le Signal de Grendelbruch (753m).

Sommet des chaumes, Le Signal de Grendelbruch (753m).

La vue dégagée offre un panorama unique, les deux Donon, la Plaine d'Alsace, la Forêt Noire...

La vue dégagée offre un panorama unique, les deux Donon, la Plaine d'Alsace, la Forêt Noire...

Le Bruchberg à droite

Le Bruchberg à droite

Nouvel exercice d'orientation,

Nouvel exercice d'orientation,

 azimut 155°... Photo de Yannick G.

azimut 155°... Photo de Yannick G.

Nous délaissons les chaumes et regagnons la forêt

Nous délaissons les chaumes et regagnons la forêt

La traversée de la longue ligne de crête du Hohbühl (847m). (*)

La traversée de la longue ligne de crête du Hohbühl (847m). (*)

Au col du Birleylaeger (824m).(*)

Au col du Birleylaeger (824m).(*)

Un peu plus haut, nous atteignons le sommet du Petit Rosskopf (908m), point culminant de la randonnée (*)

Un peu plus haut, nous atteignons le sommet du Petit Rosskopf (908m), point culminant de la randonnée (*)

Une ligne de coupe plus bas, nous voilà au Col de la Franzlühr. (*)

Une ligne de coupe plus bas, nous voilà au Col de la Franzlühr. (*)

Cette année, les sorbiers des oiseleurs sont particulièrement généreux et haut en couleur. (*)

Cette année, les sorbiers des oiseleurs sont particulièrement généreux et haut en couleur. (*)

Retour sur les chaumes

Retour sur les chaumes

En contrebas du sentier, le Cercle de Pierre, des pierres levées qui datent certainement de l'époque de Jadis.... Le Cromlech de Grendelbruch!!!

En contrebas du sentier, le Cercle de Pierre, des pierres levées qui datent certainement de l'époque de Jadis.... Le Cromlech de Grendelbruch!!!

(*)

(*)

Dernier petit atelier :  manipulation de cordes et confections de noeuds. Photo de Yannick G.

Dernier petit atelier : manipulation de cordes et confections de noeuds. Photo de Yannick G.

(*)

(*)

Retour sur Grendelbruch (*)

Retour sur Grendelbruch (*)

La sortie en quelques chiffres :

- Longueur du circuit :  14 km

- Dénivelé positif (D+) : env. 430 m

- Altitude de départ : 650m

- Altitude max : 908 m

- Durée totale de la sortie : 4h10

Carte IGN TOP 25 - 3716 ET : 

Mont Ste Odile - Obernai - Molsheim

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Hébergé par Overblog