Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Passion Escalade et Montagne

Une randonnée accompagnée, initiée par G.BROCKER (Vers les cimes)

Une randonnée accompagnée, initiée par G.BROCKER (Vers les cimes)

"Saviez-vous qu'à l'époque de la dernière glaciation du Würm, les vallées des Hautes-Vosges étaient occupées par des glaciers?

Il n'est pas facile d'imaginer des géants de glace dans les paysages aux sommets arrondis et plein de bonhommie que nous connaissons aujourd'hui. Pourtant la montagne recèle encore dans ses reliefs de nombreuses traces de cette dernière grande glaciation contemporaine des premiers hommes du Néolithique"

Extrait de la plaquette de la randonnée proposée par Guillaume, en partenariat avec FormaNature.

Cette randonnée sur deux jours, avec nuitée dans un refuge de montagne, est proposée par mon ami, accompagnateur en moyenne montagne diplômé, dans les magnifiques paysages alpestres de la vallée de Munster (voir Le sentier des crêtes).

Au départ de Metzeral, par une matinée grise, nous sommes 6 amis, guidés par Guillaume et deux AMM stagiaires, à prendre d'assaut les pentes du Hohneck (1363 m), point culminant de la première journée de marche.

Nous suivons le balisage Rectangle rouge, pour atteindre rapidement la vallée de la Wormsa (565 m), parfaite illustration d'auge glaciaire dans les Vosges, et sa métairie d'altitude.

La Wormsa, où l'on voit l'ancienne moraine frontale laissée par le glacier, il y a quelque 10 000 ans.
La Wormsa, où l'on voit l'ancienne moraine frontale laissée par le glacier, il y a quelque 10 000 ans.

La Wormsa, où l'on voit l'ancienne moraine frontale laissée par le glacier, il y a quelque 10 000 ans.

Quelques croquis pour comprendre  les glaciers.
Quelques croquis pour comprendre  les glaciers.

Quelques croquis pour comprendre les glaciers.

En longeant le Wormsabachrunz, à travers les pierriers, nous atteignons le Lac du Fischboedle (794 m).

En longeant le Wormsabachrunz, à travers les pierriers, nous atteignons le Lac du Fischboedle (794 m).

Le Lac du Fischboedle, résultat du surcreusement du glacier de l'Ammelthal, a une superficie d'environ 500 m². Son nom signifie étang à poissons, de " Fisch " (poisson) et " Boedle " (marécage en germanique).

Après notre arrivée au lac, le soleil fait son apparition. Nous nous débarrassons provisoirement de nos vêtements de pluie et admirons ce paisible lac entourés de pierriers issus de l'éboulement de l'arête rocheuse des Spitzkoepfle.
Après notre arrivée au lac, le soleil fait son apparition. Nous nous débarrassons provisoirement de nos vêtements de pluie et admirons ce paisible lac entourés de pierriers issus de l'éboulement de l'arête rocheuse des Spitzkoepfle.
Après notre arrivée au lac, le soleil fait son apparition. Nous nous débarrassons provisoirement de nos vêtements de pluie et admirons ce paisible lac entourés de pierriers issus de l'éboulement de l'arête rocheuse des Spitzkoepfle.
Après notre arrivée au lac, le soleil fait son apparition. Nous nous débarrassons provisoirement de nos vêtements de pluie et admirons ce paisible lac entourés de pierriers issus de l'éboulement de l'arête rocheuse des Spitzkoepfle.
Après notre arrivée au lac, le soleil fait son apparition. Nous nous débarrassons provisoirement de nos vêtements de pluie et admirons ce paisible lac entourés de pierriers issus de l'éboulement de l'arête rocheuse des Spitzkoepfle.
Après notre arrivée au lac, le soleil fait son apparition. Nous nous débarrassons provisoirement de nos vêtements de pluie et admirons ce paisible lac entourés de pierriers issus de l'éboulement de l'arête rocheuse des Spitzkoepfle.
Après notre arrivée au lac, le soleil fait son apparition. Nous nous débarrassons provisoirement de nos vêtements de pluie et admirons ce paisible lac entourés de pierriers issus de l'éboulement de l'arête rocheuse des Spitzkoepfle.
Après notre arrivée au lac, le soleil fait son apparition. Nous nous débarrassons provisoirement de nos vêtements de pluie et admirons ce paisible lac entourés de pierriers issus de l'éboulement de l'arête rocheuse des Spitzkoepfle.
Après notre arrivée au lac, le soleil fait son apparition. Nous nous débarrassons provisoirement de nos vêtements de pluie et admirons ce paisible lac entourés de pierriers issus de l'éboulement de l'arête rocheuse des Spitzkoepfle.
Après notre arrivée au lac, le soleil fait son apparition. Nous nous débarrassons provisoirement de nos vêtements de pluie et admirons ce paisible lac entourés de pierriers issus de l'éboulement de l'arête rocheuse des Spitzkoepfle.

Après notre arrivée au lac, le soleil fait son apparition. Nous nous débarrassons provisoirement de nos vêtements de pluie et admirons ce paisible lac entourés de pierriers issus de l'éboulement de l'arête rocheuse des Spitzkoepfle.

A chacun de nos arrêts, Guillaume nous fait remarquer les particularités du relief et des paysages qui nous entourent. Au Fischboedle, nous apprenons que l'industriel Jacques Hartmann, avait décidé de créer la retenue du lac par la construction d'une digue d'une dizaine de mètres.
A chacun de nos arrêts, Guillaume nous fait remarquer les particularités du relief et des paysages qui nous entourent. Au Fischboedle, nous apprenons que l'industriel Jacques Hartmann, avait décidé de créer la retenue du lac par la construction d'une digue d'une dizaine de mètres.
A chacun de nos arrêts, Guillaume nous fait remarquer les particularités du relief et des paysages qui nous entourent. Au Fischboedle, nous apprenons que l'industriel Jacques Hartmann, avait décidé de créer la retenue du lac par la construction d'une digue d'une dizaine de mètres.

A chacun de nos arrêts, Guillaume nous fait remarquer les particularités du relief et des paysages qui nous entourent. Au Fischboedle, nous apprenons que l'industriel Jacques Hartmann, avait décidé de créer la retenue du lac par la construction d'une digue d'une dizaine de mètres.

Direction Kerbholz  (1057 m), en suivant le sentier balisé Croix bleue. La vue sur les Spitzkoepfle y est impressionnante.
Direction Kerbholz  (1057 m), en suivant le sentier balisé Croix bleue. La vue sur les Spitzkoepfle y est impressionnante.
Direction Kerbholz  (1057 m), en suivant le sentier balisé Croix bleue. La vue sur les Spitzkoepfle y est impressionnante.
Direction Kerbholz  (1057 m), en suivant le sentier balisé Croix bleue. La vue sur les Spitzkoepfle y est impressionnante.
Direction Kerbholz  (1057 m), en suivant le sentier balisé Croix bleue. La vue sur les Spitzkoepfle y est impressionnante.
Direction Kerbholz  (1057 m), en suivant le sentier balisé Croix bleue. La vue sur les Spitzkoepfle y est impressionnante.

Direction Kerbholz (1057 m), en suivant le sentier balisé Croix bleue. La vue sur les Spitzkoepfle y est impressionnante.

Délaissant Kerbholz, nous reprenons notre ascension vers le Hohneck en passant par le Kastelbergwasen, puis en suivant le sentier des Névés (Croix jaune), vers le Haut des Spitzkoepfle et le Col du Wormspel. Nous profitons d'une magnifique vue sur le Petit Ballon, le Steinberg et le Burgerkoepfle surplombant Mittlach.
Délaissant Kerbholz, nous reprenons notre ascension vers le Hohneck en passant par le Kastelbergwasen, puis en suivant le sentier des Névés (Croix jaune), vers le Haut des Spitzkoepfle et le Col du Wormspel. Nous profitons d'une magnifique vue sur le Petit Ballon, le Steinberg et le Burgerkoepfle surplombant Mittlach.
Délaissant Kerbholz, nous reprenons notre ascension vers le Hohneck en passant par le Kastelbergwasen, puis en suivant le sentier des Névés (Croix jaune), vers le Haut des Spitzkoepfle et le Col du Wormspel. Nous profitons d'une magnifique vue sur le Petit Ballon, le Steinberg et le Burgerkoepfle surplombant Mittlach.
Délaissant Kerbholz, nous reprenons notre ascension vers le Hohneck en passant par le Kastelbergwasen, puis en suivant le sentier des Névés (Croix jaune), vers le Haut des Spitzkoepfle et le Col du Wormspel. Nous profitons d'une magnifique vue sur le Petit Ballon, le Steinberg et le Burgerkoepfle surplombant Mittlach.
Délaissant Kerbholz, nous reprenons notre ascension vers le Hohneck en passant par le Kastelbergwasen, puis en suivant le sentier des Névés (Croix jaune), vers le Haut des Spitzkoepfle et le Col du Wormspel. Nous profitons d'une magnifique vue sur le Petit Ballon, le Steinberg et le Burgerkoepfle surplombant Mittlach.

Délaissant Kerbholz, nous reprenons notre ascension vers le Hohneck en passant par le Kastelbergwasen, puis en suivant le sentier des Névés (Croix jaune), vers le Haut des Spitzkoepfle et le Col du Wormspel. Nous profitons d'une magnifique vue sur le Petit Ballon, le Steinberg et le Burgerkoepfle surplombant Mittlach.

Les arêtes granitiques des Spitzkoepfle.
Les arêtes granitiques des Spitzkoepfle.
Les arêtes granitiques des Spitzkoepfle.
Les arêtes granitiques des Spitzkoepfle.
Les arêtes granitiques des Spitzkoepfle.

Les arêtes granitiques des Spitzkoepfle.

Magnifique vue sur le cirque glaciaire du Wormspel, le Hohneck, le Petit Hohneck, le Lac de Shiessrothried
Magnifique vue sur le cirque glaciaire du Wormspel, le Hohneck, le Petit Hohneck, le Lac de Shiessrothried
Magnifique vue sur le cirque glaciaire du Wormspel, le Hohneck, le Petit Hohneck, le Lac de Shiessrothried
Magnifique vue sur le cirque glaciaire du Wormspel, le Hohneck, le Petit Hohneck, le Lac de Shiessrothried

Magnifique vue sur le cirque glaciaire du Wormspel, le Hohneck, le Petit Hohneck, le Lac de Shiessrothried

Sur les crêtes, le vent souffle fort et le temps se gâte. La montée finale vers le Hohneck est rude après tous les efforts de la journée.
Sur les crêtes, le vent souffle fort et le temps se gâte. La montée finale vers le Hohneck est rude après tous les efforts de la journée.
Sur les crêtes, le vent souffle fort et le temps se gâte. La montée finale vers le Hohneck est rude après tous les efforts de la journée.
Sur les crêtes, le vent souffle fort et le temps se gâte. La montée finale vers le Hohneck est rude après tous les efforts de la journée.

Sur les crêtes, le vent souffle fort et le temps se gâte. La montée finale vers le Hohneck est rude après tous les efforts de la journée.

Nous ne nous éternisons pas au sommet du Hohneck, les conditions sont mauvaises, les organismes éprouvés par ses 1000 m de dénivelé positif et 6 heures de marche. Nous rejoignons au plus vite le Refuge du Sotré situé en contrebas du Hohneck, au Haut-Chitelet.

Dans ce refuge de montagne, nous serons agréablement surpris par la qualité de l'accueil et des prestations proposées. Un repas gargantuesque nous ayant été servi pour le plus grand bonheur de chacun..

Une bonne nuit de sommeil nous fera le plus grand bien, avant la deuxième étape de cette enrichissante randonée à travers les paysages glaciaires des Vosges..

A suivre...

Phil 15/05/2016

"Sur les traces des glaciers vosgiens" - De Metzeral au Haut-Chitelet  - 19/09/2015
"Sur les traces des glaciers vosgiens" - De Metzeral au Haut-Chitelet  - 19/09/2015

CARTE IGN TOP 25 - 3618OT

LE HOHNECK - GERARDMER - LA BRESSE - PNR DES BALLONS DES VOSGES

Published by Phil Troesch - - Hautes Vosges, Randonnées, Sites remarquables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Passion  Escalade et Montagne

La passion de la montagne tout simplement.

Hébergé par Overblog