Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Passion Escalade et Montagne

Peu de temps avant le départ, l'équipage Cairns, motivé comme jamais...

Peu de temps avant le départ, l'équipage Cairns, motivé comme jamais...

Vendredi 14 juillet 2017, c'est le grand jour. Jour de la course des O.F.N.I édition 2017.  

Peu avant midi, nous déposons notre embarcation sur le paddock qui nous était réservé au bord du bassin du canal, derrière le magnifique château des Rohan de Saverne.

Vers 14h00, les premiers membres de l'équipage sont sur place.

Les derniers travaux démarrent vers 15h00, et peu à peu, le "vaisseau cairnois" prend forme.

Equipé de son mât de 3,50 mètres et de sa superbe voile, il attire la curiosité et fait figure de favori pour l'épreuve de vitesse.

Au fil de l'après-midi, les visiteurs viennent en nombre, et contribuent à la réussite de la fête.

A nos côtés, se sont installés des équipages présentant des Ofnis originaux, insolites et beaux à voir, tel le Monstre du Loch NESS, de l'équipage de la JCI, qui remportera le prix de l'originalité.

 

Montez à bord, laissez vous guider et vivez cette journée riche en émotions avec Cairns, le club d'escalade et de montagne de Saverne.

 

Début d'après-midi, Denis et Aurélien, les deux rameurs-arrières se détendent... (Photo Stéphane T.)

Début d'après-midi, Denis et Aurélien, les deux rameurs-arrières se détendent... (Photo Stéphane T.)

Derniers préparatifs, ateliers couture et fixation du mât.(Photos Stéphane T.)
Derniers préparatifs, ateliers couture et fixation du mât.(Photos Stéphane T.)

Derniers préparatifs, ateliers couture et fixation du mât.(Photos Stéphane T.)

Aurélien, Fred et Stéphane (membre de l'équipe technique) sur les derniers réglages du mât. (Photo Phil T.)

Aurélien, Fred et Stéphane (membre de l'équipe technique) sur les derniers réglages du mât. (Photo Phil T.)

Une foule venue en nombre pour admirer les 16 Ofnis au départ de la course (Photo Phil T.)
Une foule venue en nombre pour admirer les 16 Ofnis au départ de la course (Photo Phil T.)

Une foule venue en nombre pour admirer les 16 Ofnis au départ de la course (Photo Phil T.)

Nos couleurs sont enfin dévoilées au public!!! (Photo Stéphane T.)

Nos couleurs sont enfin dévoilées au public!!! (Photo Stéphane T.)

Présentation de l'équipage : Denis, pagayeur arrière gauche, Aurélien, pagayeur arrière droit, Stéphanie, pagayeuse avant droit, Philippe, barreur et Fred, capitaine et pagayeur avant gauche. (Photo  Laurent H.)

Présentation de l'équipage : Denis, pagayeur arrière gauche, Aurélien, pagayeur arrière droit, Stéphanie, pagayeuse avant droit, Philippe, barreur et Fred, capitaine et pagayeur avant gauche. (Photo Laurent H.)

18h00 : L'heure de la mise à l'eau... (Photo Laurent H.)
18h00 : L'heure de la mise à l'eau... (Photo Laurent H.)

18h00 : L'heure de la mise à l'eau... (Photo Laurent H.)

Notre vaisseau est stable et flotte... (Photo Laurent H.)

Notre vaisseau est stable et flotte... (Photo Laurent H.)

Stéphanie, seule femme de l'équipage. Pour respecter la parité Homme/Femme, nous avons du recruter 3 rameurs et un barreur, c'est dire son importance dans l'équipage. (Photo Laurent H.)

Stéphanie, seule femme de l'équipage. Pour respecter la parité Homme/Femme, nous avons du recruter 3 rameurs et un barreur, c'est dire son importance dans l'équipage. (Photo Laurent H.)

La tension monte, le speaker annonce l'imminence du départ!!! (Photo Laurent H.)

La tension monte, le speaker annonce l'imminence du départ!!! (Photo Laurent H.)

19h00 : Ca y est, c'est le départ (version 24 heures du Mans). Nous embarquons selon la stratégie mise en place au courant de l'après-midi. Nos jeunes voisins de "Wald Hôpital", ont été plus rapides à monter sur leur catamaran. (Photo Laurent H.)

19h00 : Ca y est, c'est le départ (version 24 heures du Mans). Nous embarquons selon la stratégie mise en place au courant de l'après-midi. Nos jeunes voisins de "Wald Hôpital", ont été plus rapides à monter sur leur catamaran. (Photo Laurent H.)

Les premiers instants de la course vus de l'autre rive du canal. (Photos Catherine B.)
Les premiers instants de la course vus de l'autre rive du canal. (Photos Catherine B.)
Les premiers instants de la course vus de l'autre rive du canal. (Photos Catherine B.)

Les premiers instants de la course vus de l'autre rive du canal. (Photos Catherine B.)

Aux prises avec les rugbymen savernois, (Photo Tania T.)

Aux prises avec les rugbymen savernois, (Photo Tania T.)

la faible résistance à l'eau de nos flotteurs, nous permet de nous débarrasser d'un premier concurrent. (Photo Tania T.)

la faible résistance à l'eau de nos flotteurs, nous permet de nous débarrasser d'un premier concurrent. (Photo Tania T.)

Nous prenons rapidement le large, (Photo Laurent H.)

Nous prenons rapidement le large, (Photo Laurent H.)

et distançons les uns et les autres. (Photo Tania T.)

et distançons les uns et les autres. (Photo Tania T.)

Arrivés à hauteur de la première bouée, l'équipage du Waikiki Boat de la société carnavalesque Einhorn, moins rapide que nous, se montre fair-play et nous laisse la priorité. Un grand coup de chapeau à eux... Nous virons en tête et avons une autoroute devant nous. La possibilité de gagner la course devient réelle. (Photos Catherine B.)
Arrivés à hauteur de la première bouée, l'équipage du Waikiki Boat de la société carnavalesque Einhorn, moins rapide que nous, se montre fair-play et nous laisse la priorité. Un grand coup de chapeau à eux... Nous virons en tête et avons une autoroute devant nous. La possibilité de gagner la course devient réelle. (Photos Catherine B.)
Arrivés à hauteur de la première bouée, l'équipage du Waikiki Boat de la société carnavalesque Einhorn, moins rapide que nous, se montre fair-play et nous laisse la priorité. Un grand coup de chapeau à eux... Nous virons en tête et avons une autoroute devant nous. La possibilité de gagner la course devient réelle. (Photos Catherine B.)
Arrivés à hauteur de la première bouée, l'équipage du Waikiki Boat de la société carnavalesque Einhorn, moins rapide que nous, se montre fair-play et nous laisse la priorité. Un grand coup de chapeau à eux... Nous virons en tête et avons une autoroute devant nous. La possibilité de gagner la course devient réelle. (Photos Catherine B.)
Arrivés à hauteur de la première bouée, l'équipage du Waikiki Boat de la société carnavalesque Einhorn, moins rapide que nous, se montre fair-play et nous laisse la priorité. Un grand coup de chapeau à eux... Nous virons en tête et avons une autoroute devant nous. La possibilité de gagner la course devient réelle. (Photos Catherine B.)

Arrivés à hauteur de la première bouée, l'équipage du Waikiki Boat de la société carnavalesque Einhorn, moins rapide que nous, se montre fair-play et nous laisse la priorité. Un grand coup de chapeau à eux... Nous virons en tête et avons une autoroute devant nous. La possibilité de gagner la course devient réelle. (Photos Catherine B.)

Notre impressionnant fan club. (Photo Laurent H.)

Notre impressionnant fan club. (Photo Laurent H.)

Quel magnifique cadre pour une course d'ofnis. (Photo Laurent H.)

Quel magnifique cadre pour une course d'ofnis. (Photo Laurent H.)

Voile rabattue, nous progressons contre le faible vent .(Photo Tania T.)

Voile rabattue, nous progressons contre le faible vent .(Photo Tania T.)

Toujours largement en tête, nous virons à la deuxième bouée. Le vent a encore faibli, mais je hisse la voile pour la montrer au public (Photo Laurent H.)

Toujours largement en tête, nous virons à la deuxième bouée. Le vent a encore faibli, mais je hisse la voile pour la montrer au public (Photo Laurent H.)

La voie est libre, les poursuivants sont encore loin, la victoire est à nous. C'est le délire sur le bateau.. (Photo Tania T.)

La voie est libre, les poursuivants sont encore loin, la victoire est à nous. C'est le délire sur le bateau.. (Photo Tania T.)

Revenus à notre point de départ, Fred saute du radeau et va toucher le panneau Cairns, signe de victoire!!! (Photo Laurent H.)

Revenus à notre point de départ, Fred saute du radeau et va toucher le panneau Cairns, signe de victoire!!! (Photo Laurent H.)

Et c'est l'explosion de joie, tous à l'eau!!!! (Photo Laurent H.)
Et c'est l'explosion de joie, tous à l'eau!!!! (Photo Laurent H.)
Et c'est l'explosion de joie, tous à l'eau!!!! (Photo Laurent H.)

Et c'est l'explosion de joie, tous à l'eau!!!! (Photo Laurent H.)

Même Stéphanie est allée se rafraîchir ;-) (Photo Laurent H.)

Même Stéphanie est allée se rafraîchir ;-) (Photo Laurent H.)

Quelle belle course et victoire, obtenue sur notre "Torpille".(Photo Céline M.)

Quelle belle course et victoire, obtenue sur notre "Torpille".(Photo Céline M.)

Debout sur notre vaisseau, nous encourageons les autres concurrents qui arrivent à leur tour. (Photos Laurent H.)
Debout sur notre vaisseau, nous encourageons les autres concurrents qui arrivent à leur tour. (Photos Laurent H.)
Debout sur notre vaisseau, nous encourageons les autres concurrents qui arrivent à leur tour. (Photos Laurent H.)

Debout sur notre vaisseau, nous encourageons les autres concurrents qui arrivent à leur tour. (Photos Laurent H.)

Trempés, mais heureux de notre petit "exploit"!!!! (Photo Céline M.)

Trempés, mais heureux de notre petit "exploit"!!!! (Photo Céline M.)

"Le prix du vainqueur de la course est attribué à Cairns, le club d'escalade et de montagne de Saverne". Source DNA 15/07/2017. (Photo Céline M.)

"Le prix du vainqueur de la course est attribué à Cairns, le club d'escalade et de montagne de Saverne". Source DNA 15/07/2017. (Photo Céline M.)

Place au podium. (Photo Céline M.)

Place au podium. (Photo Céline M.)

Le diplôme officiel O.F.N.I 2017 (Photo Céline M.)

Le diplôme officiel O.F.N.I 2017 (Photo Céline M.)

Nos petits moussaillons, bien évidemment associés à la victoire. (Photo Céline M.et Phil T.)
Nos petits moussaillons, bien évidemment associés à la victoire. (Photo Céline M.et Phil T.)

Nos petits moussaillons, bien évidemment associés à la victoire. (Photo Céline M.et Phil T.)

Coupe et diplôme, fièrement présentés sur notre "Torpille". (Photo Céline M.)

Coupe et diplôme, fièrement présentés sur notre "Torpille". (Photo Céline M.)

Pour une première participation, nous avons frappé fort. Nous voulions une embarcation rapide, mais nous n'avions pas l'expérience des autres équipages.

Notre "Torpille" nous a permis de faire une belle course, rapide, trop rapide à notre goût... Il est vrai que d'être en tête d'une course est bien grisant, à tel point qu' on aimerait que cette sensation ne se termine jamais.

Avant tout, cette course a été une formidable aventure humaine, qui permet de resserrer les liens entre nous et avant tout de consolider notre cohésion au sein de Cairns. Cohésion bien nécessaire pour des grimpeurs et des montagnards.

Comme l'a dit Fred, lors de la remise des prix, un grand bravo à tous les autres concurrents. Ils ont eu du mérite  tant dans la créativité, la technicité, l'originalité et la sportivité.

Un grand merci, à tous les membres de Cairns, familles, amis et public qui sont venus nous soutenir, aux photographes pour les images, à l'organisation qui a été parfaite.

Il nous revient d'associer également à cette victoire, la société KOENIG Frères, pour la mise à disposition des locaux pour la construction du radeau, la société HK TRAVAUX, pour la fourniture des tubes PVC, l'entreprise Chauffage Diebold Georges pour la structure interne du mât, Benjamin pour le filet du trimaran et  Philippe S. pour les pagaies et gilets de sauvetage.

Enfin, c'est au tour des différents membres de l'équipe :

- Thiebaut, équipe technique

- Alexandre, équipe technique

- Stéphane, équipe technique et organisation

- Stéphanie, rameuse

- Fred, capitaine et rameur

- Denis, rameur

- Aurélien, rameur

- Philippe, barreur.

 

Merci de votre visite et à bientôt.

 

Philippe

16/07/2017. 

Published by Phil Troesch - - Escalade, Cairns67, O.F.N.I 2017, Bas-Rhin, Alsace

commentaires

Passion  Escalade et Montagne

La passion de la montagne tout simplement.

Hébergé par Overblog